Atelier Canopé de Privas Atelier Canopé de Valence Atelier Canopé d’Annecy Atelier Canopé de Grenoble Atelier Canopé de Chambéry
Accueil » Numérique éducatif » Pédagogie du numérique » En cours de chinois

En cours de chinois

En cours de chinois

En cours de chinois

Tablettes en cours de chinois

Lycée Emmanuel Mounier, Grenoble (38)
Jérôme Soldeville, chinois 2nde LV2, LV3, 15 élèves
Prêt CRDP du 8 janvier au 22 février 2013

Applications utilisées : EVERNOTE, SKITCH, DRAGON, TWITTER.

Bilan usage des tablettes numériques en cours de chinois

La durée du prêt et de l’expérimentation : 7 semaines.

La réception et la prise en main des tablettes s’est effectuée de 9h à 12h le mardi 8 janvier. Sur ces 3 heures 2 heures ont été consacrées à la configuration des tablettes afin que les élèves puissent accéder à internet via leur compte Harp. Le choix a été également fait de connecter la borne wifi dans une salle de langue, le professeur posant et retirant la borne avant et après chaque séance. L’intervention de Régine Battois-Locatelli, référente AIPRT du lycée Mounier auprès des services compétents du CARMI a permis la configuration des tablettes dans le cadre de la réglementation en vigueur dans l’académie de Grenoble.

Le nombre de tablettes prêtées par le CRDP s’élevant à 15, chaque élève a pu pendant la durée de l’expérimentation se voir attribuer nominalement un matériel correspondant à son numéro de 1 à 15. Les élèves ont été invités à prendre connaissance et à signer un protocole d’utilisation du matériel.

L’enseignant a fait le choix d’une utilisation coopérative des tablettes, choix guidé par l’inconnue du niveau de maîtrise de l’outil des élèves et donc leur adaptabilité. Afin de mutualiser les productions des élèves, j’ai choisi de créer sur EVERNOTE un dossier par groupe classe ; à l’intérieur de chaque groupe classe l’élève à la possibilité d’accéder aux carnets de ses camarades de classe. Ce choix s’avère intéressant pour les élèves ne pouvant assister a tous les cours (horaire hebdomadaire de 3 heures réduit à 2 pour des élèves suivant d’autres options).
L’adaptation des élèves à l’outil a été très rapide et leur niveau de motivation très élevé : 3 ou 4 séances seulement ont été nécessaire pour que tous les élèves s’emparent des possibilités offertes par la tablette et le rituel de distribution du matériel de début de cours très attendu ! J’ai relevé une diminution de l’absentéisme concernant 2 élèves.

L’usage de la tablette s’avère en effet très pertinent dans l’apprentissage d’une langue « lointaine » comme le chinois :
la Chine est le pays qui compte aujourd’hui le plus d’internautes (564 millions en janvier 2013 d’après le China Internet Network Information Center), ce qui justifie culturellement l’introduction du clavier dans l’apprentissage du chinois-mandarin. La généralisation de l’usage d’internet du clavier a été préparée par la réforme de l’écriture. Les effets de cette généralisation de l’usage du clavier sont immenses, certains jeunes chinois perdant même l’usage de l’écriture à la main d’un grand nombre de caractères !

En effet depuis la réforme de l’écriture remontant à la fin des années 50 en Chine, les signes d’écriture chinois (sinogrammes) cohabitent avec le pinyin qui est leur transcription phonétique sous une forme latinisée : elle entre aujourd’hui dans tous les usages de l’internet et l’écriture en pinyin est aujourd’hui autorisée dans les copies d’élèves dans les épreuves du bac en France.

On doit distinguer 2 types de maîtrise, active et passive : or l’utilisation du clavier permet d’augmenter le nombre de signes en reconnaissance passive (avec ou sans la prononciation) et l’écriture à la main n’est plus un obstacle à leur production.

La tablette répond à ces caractéristiques propres à l’enseignement du chinois mandarin

Pendant la durée de l’expérimentation, j’ai poursuivi le rituel de classe commencé en début d’année consistant en une présentation mi orale mi écrite de la date, de l’heure et de la météo du jour. Il a été possible pour les élèves (y compris grands débutants) de rédiger en 5-10 mn des textes de 60 à 80 signes !

Exemple de productions d’élèves dans EVERNOTE

Production de l’élève Tiphaine B.
2nde1 chinois LV3 (durée 10mn)

二0一三年二月十四号,星期五。今天上午0下三、一度,下午一、二度。今天天气不好。不下雨,不下雪。今天没有冰,没有太阳。今天有风,有雾,有云。今天冷。今天我八点上十二课, 下午五点三十分下课。明天二0一三年二月十五号,星期六。后天下雨,也下雪。后天天气好。

Commentaire de l’enseignant

La combinaison tablette et TBI dont les salles de cours du lycée MOUNIER sont équipées m’a permis de développer l’interactivité de l’exercice. En effet les textes produits par les élèves peuvent être immédiatement affichés, lus et corrigés en ligne. J’ai pu également proposer des évaluations écrites à partir de textes à compléter. Par ailleurs les liens hypertextes permettent de guider les élèves dans des recherches d’information comme dans l’exercice suivant portant sur la découverte de la civilisation chinoise :

Cours de civilisation n°1

一) La Chine 中国 est le pays le plus peuplé du monde : ..................

二) Sa superficie est égale à ............. fois et demie celle de la France 法国.

三) Imaginez un pays qui s’étendrait du nord au ....... entre le Danemark et le ................... et d’est en ....... de l’Oural aux côtes ..................... .

四) La moitié de la Chine se situe à plus de 2000 km des océans ...................... ou ............................ .

五) C’est le pays de tous les contrastes : déserts, sommets ....................... , steppes, riz............ ; climat tropical, froid .............. . Plus de ....... ethnies, des langues et des écritures différentes.

六) Une civilisation qui fascine l’Occident depuis la vogue de la .......... chinoise dans l’empire romain.

Complétez à partir des ressources en ligne suivantes :

Les tablettes peuvent également être utilisées dans le cadre d’un apprentissage de l’écriture des sinogrammes a la main grâce à l’application SKITCH ; après avoir montré la décomposition trait par trait visible sur le site de ressource en ligne SHUIFENG (http://www.shuifeng.net/Dic/Html/Index11.htm) , les élèves après un exercice de mémorisation gestuel peuvent écrire au stylet ou au doigt sur l’écran de la tablette et archiver leur production en ligne sur EVERNOTE. Grâce à la tablette les élèves peuvent immédiatement comparer leur travail, ce qui permet de valoriser ceux dont la production graphique se distingue des autres. Les travaux sur SKITCH sont ensuite complétés par de l’écriture sur des feuilles.

En ce qui concerne l’acquisition des compétences phonétiques l’application DRAGON a retenu mon attention : celle-ci permet en effet de rédiger des sinogrammes et des phrases en les dictant à la tablette. Elle oblige à une grande précision dans la prononciation des consonnes (aspirées ou non aspirées), des voyelles et des tons (haut, montant, bas, descendant). J’ai observé que les élève cherchaient davantage à corriger leurs erreurs phonétiques a l’aide de la tablette qu’avec l’enseignant.

Bilan concernant l’utilisation du réseau social TWITTER : ce dernier est un outil très adapté à l’écriture chinoise car le maximum de 140 signes autorisés permettent une plus grande possibilié d’expression par rapport aux écritures alphabétiques. Dans l’enseignement des langues lointaines une difficulté réside à obtenir spontanéité et interactivité a l’écrit entre les élèves, ceux-ci jugeant les exercices le plus souvent trop formels. C’est pourquoi, dans le cadre de l’expérimentation, je m’étais fixé l’objectif de créer une tweet-classe avec une progression construite sur 3 semaines : semaine 1 prise en main & publication textes ; semaine 2 interactivité entre élèves ; semaine 3 : interactivité avec sinophones extérieurs à groupe classe.

Mes observations sont les suivantes :

  • la mise en route des exercices très rapide et très spontanée, à la différence des exercices écrits classiques
  • après les leçons de grammaire, exercice d’application au travers d’échanges de questions et de réponses entre élèves
  • chaque session en classe a fait l’objet d’une correction et d’une évaluation présentée au TBI via EVERNOTE

Exemple de productions d’élèves dans TWITTER

@zhmarine : @zhoriane @marine2 你十哪国人 ? 你们是哪国 人?

@zhtiphaine : @zhmarine2 我是十五岁。 我十五岁。

@zhmerveil : @zhoriane @zhtiphaine 我是十六多。 我十六岁。

@zhmarine2 : @zhmerveil 你叫声么名字? 你叫什么名字 ?

Conclusion

S’il fallait dresser un bilan quantitatif, en 7 semaines plus de 200 notes ont été produites : en l’associant avec le tableau interactif, les tablettes permettent sur la durée d’une séquence de faire travailler les élèves sur les compétences inscrites au Cadre européen commun de référence pour les langues : expression écrite, compréhension écrite, expression orale et compréhension orale. La tablette offre en effet une très grande souplesse d’utilisation et permet d’éviter les déplacements entre la salle de classe et le laboratoire de langue.

Sur un plan qualitatif, en ce qui concerne la motivation et l’implication des élèves dans l’utilisation des tablettes, sur une échelle de 1 a 5, je situerais le résultat à 4/5.