Atelier Canopé de Privas Atelier Canopé de Valence Atelier Canopé d’Annecy Atelier Canopé de Grenoble Atelier Canopé de Chambéry
Accueil » Arts et culture » Le pôle Montagne, territoires et cultures

Le pôle Montagne, territoires et cultures

Le pôle Montagne, territoires et cultures

Le pôle Montagne, territoires et cultures

Comme de coutume, depuis plus de 10 ans, le pôle de ressources pour l’éducation artistique et culturelle (PREAC) montagne, territoires et cultures, a rassemblé des personnels de l’éducation nationale, enseignants formateurs et acteurs du patrimoine, de la culture, autour d’une problématique liée à la représentation de la montagne : « la montagne, identités culturelles, regards et représentations par-delà, les frontières et le temps ».
Le PREAC a pour vocation d’organiser des formations et de fournir des ressources de tous ordres, destinées à favoriser le développement d’actions artistiques et culturelles autour des territoires de montagne dans des domaines différents.

Pôle montagne, territoires et cultures
Stage des 24 et 25 janvier 2013
Plateau d’Assy (Haute-Savoie)

L’organisation de ce stage est le fruit d’un partenariat entre le Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement de la Haute-Savoie (CAUE 74), le Centre Régional de Documentation Pédagogique de l’académie de Grenoble (CRDP) et ses Centres départementaux savoyard et haut-savoyard (CDDP 73 et 74) , la Délégation aux Arts et à la Culture du Rectorat de l’académie de Grenoble (DAAC) , La Fondation FACIM et la Direction Régionale des Affaires Culturelles Rhône-Alpes (DRAC).

Les stagiaires de ce pôle ont pendant deux jours posé les sacs sur les hauteurs de Passy, au plateau d’Assy, dans un ancien sanatorium aujourd’hui reconverti en résidence hôtelière. Cette immersion dans le cadre emblématique du plateau a conditionné un programme de réflexion(s ?) inscrit dans l’architecture, l’esthétique, la géographie, la photographie, le cinéma documentaire ou encore la littérature française et étrangère. La dynamique de cette rencontre presque à huis-clos, a été lancée par une visite de l’église Notre Dame-de-toute-Grâce animée par Anne Tobé, adjointe au maire en charge de la culture et médiatrice culturelle du Centre de recherche et d’étude sur l’histoire d’Assy. Cette précieuse entrée en matière a permis de lancer les échanges à partir des richesses esthétiques du lieu et de son histoire si particulière.
C’est ensuite que les stagiaires se sont rendus au Fontenay pour aborder l’architecture des sanatoriums par l’intervention de Mélanie Manin, architecte, doctorante en histoire de l’architecture abordant la thématique de l’hygiénisme et de l’aérisme comme condition à l’édification d’établissements de soin.
François Bart, professeur de géographie émérite à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux a abordé le Mont Killimandjaro en ces multiples représentations, puis ce fut au tour de François Damilano, guide de haute montagne, documentariste, écrivain et éditeur, apportant d’autres éclairages sur la montagnes entre mythologie et objet de fantasme. Le soir, les stagiaires ont échangé avec François Damilano après la projection de deux de ses films La Stratégie de l’escargot et Parenthèse à 8OOO, sur les montagnes himalayennes.

flèche vers un titre titre documents joints

1 document(s)