Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site

Entre mal-être et bien-être : les enjeux du travail aujourd’hui

Partager

Entre mal-être et bien-être : les enjeux du travail aujourd’hui.

MGEN et l’Atelier Canopé 54-Nancy proposent un échange

Intervenant : Vincent de Gaulejac, sociologue, professeur émérite à l'Université Paris-Diderot, président du Réseau international de sociologie clinique.

Date : mardi 14 mars 2017 à 17h30

Lieu : Atelier Canopé 54 - Nancy

Public : Tout public et enseignants 1er et 2nd degrés,CPE, professionnels de santé, de direction, formateurs, professeurs documentalistes, étudiants
ESPE IRTS, partenaires de l'école, élus, collectivité et associations, collectif SISM.

Revoir la conférence

Contenu

Pour quelles raisons le mal-être au travail est-il si profond alors que les conditions de travail se sont plutôt améliorées ? Depuis un siècle, le temps de travail s'est considérablement réduit, la pénibilité physique également, la protection des salariés s'est améliorée dans bien des secteurs. Les conditions objectives de travail sont plus confortables alors que les conditions subjectives semblent se dégrader. Le stress est devenu un phénomène social dont les effets sont d’abord vécus au niveau personnel. Il apparaît dans toutes les organisations qui ont mis en œuvre la « révolution managériale ». Il nous faut mieux comprendre pourquoi et comment ces organisations deviennent « paradoxantes », pourquoi elles génèrent en permanence des contradictions qu’elles n’arrivent pas à résoudre.

La notion de « risques psychosociaux » mise en avant pour désigner le mal-être au travail est ambiguë. De quels risques parle-t-on ? Pour le salarié ? Pour l’entreprise ? Pour la société ?

Face à ce mal-être qui ne cesse d’augmenter, de multiples « solutions » ont été proposées. Pourquoi semblent-elles impuissantes à alléger les tensions vécues par les salariés et par le management ?  Que faudrait-il faire pour apporter des réponses plus satisfaisantes ? Quelles modalités d’action, individuelles et collectives sont possibles face à ce symptôme d’un mal-être profond et persistant?

Vincent de Gaulejac,

Professeur émérite à l’université Paris 7-Denis Diderot, président du Réseau international de sociologie clinique (RISC), auteur d’une quinzaine d’ouvrages dont « La Lutte des places », « La Société malade de la gestion », « Travail, les raisons de la colère », « Manifeste pour sortir du mal-être au travail » (avec Antoine Mercier)  et « Le capitalisme paradoxant, un système qui rend fou » (avec Fabienne Hanique).

Avec le soutien de

A l’occasion des 70 ans de MGEN, la section de Meurthe et Moselle a souhaité co-organiser cette rencontre ouverte à tous,  dans la lignée des moments de réflexion citoyens proposés par la Mutuelle : Comment promouvoir la santé mentale et le bien-être au travail ?

Si le travail peut procurer un précieux sentiment d’accomplissement, d’épanouissement, d’utilité, de sens à notre vie, avec aussi une forme de plaisir, trop souvent occultée, il peut être également source de mal-être ...  

MGEN est un acteur majeur du monde de la santé et de la protection sociale. C’est la mutuelle historique des personnels des champs de l’Education, de la Recherche et de la culture, qui couvre aujourd’hui près de 4 millions de personnes de milieux professionnels divers.

MGEN est membre du collectif des SISM parce que la santé mentale est fondamentale pour le bien être global de chacun. Forte de ses valeurs solidaires, la mutuelle milite pour l’accès aux soins pour tous et le respect des différences

Enquête de satisfaction

Si vous avez assisté à cette journée, nous vous invitons à remplir ce questionnaire de satisfaction.


Répondre au questionnaire