Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site

Tous concernés : agir sur le climat scolaire et prévenir le harcèlement à l’école

Partager

Tous concernés, agir sur le climat scolaire et prévenir le harcèlement à l’école

Intervenant(es) : Christophe MARSOLLIER, Inspecteur Général EVS

Date : mercredi 4 janvier 2017 de 14h à 17h

Lieu : Atelier Canopé 54 - Nancy  

Salle : Amphithéâtre

Public : enseignants 1er et 2d degrés

Les espaces de parole, un levier essentiel pour acquérir des compétences psychosociales. La qualité de la relation éducative et pédagogique, une clé pour le bien-être et la réussite des élèves.

Revoir la conférence

Objectifs

  • Connaître la dynamique du harcèlement entre élèves.
  • Contribuer aux axes du plan de prévention de l’établissement pour un climat scolaire apaisé.
  • Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique ainsi que les valeurs de la République.
  • Contribuer à assurer le bien-être, la sécurité et la sûreté des élèves, à prévenir les violences scolaires, à identifier toute forme d’exclusion ou de discrimination.
  • Identifier des signes pouvant traduire des situations de grande difficulté scolaire ou de maltraitance.
  • Identifier des signes de comportements à risques, contribution à leur résolution.
  • Construire une relation de confiance avec les parents.

Contenus

La première conférence : "Les espaces de paroles, un levier essentiel pour acquérir des compétences psychosociales" durera 45 mn (14h15 à 15h + 15mn d'échanges)

Après une pause de 20 mn,

La seconde conférence : "La qualité de la relation éducative et pédagogique, une clé pour le bien-être et la réussite des élèves" durera 1h (de 15h35 à 16h35 ;  + 15 mn d'échanges).

Fin à 15h50.

Avec le soutien de

MGEN, première mutuelle santé française soutient et participe à des recherches scientifiques. MGEN a choisi d’accompagner cette conférence de qualité parce que faire aimer les sciences notamment à l’école, favoriser la curiosité des élèves et leur sens critique, c’est aussi leur donner les moyens de maîtriser leur parcours, en particulier leur propre santé. C’est aussi former des citoyens éclairés.