Des ressources pour enseigner > L'enseignement explicite au cycle 1

Des ressources pour enseigner

L'enseignement explicite au cycle 1

Sylvie QUITTELIER , PESPE, Responsable du service Production de ressources et innovation pédagogique, ESPE CVL
Agnès PERROT, PEMF,  Ecole maternelle du Bourg Saran (45)

Ce projet s’appuie sur les recherches en sociologie de l’éducation concernant le rapport au savoir des élèves et principalement sur les travaux d’Elisabeth Bautier, Bernard Lahire, Jean-Yves Rochex, Bernard Charlot, Christine Passerieux, Christophe Joigneaux.
Le but est de montrer des dispositifs et des interactions langagières au sein d’une classe de GS au cœur des séances d’enseignement-apprentissage qui mettent en évidence la construction d’un rapport au savoir propice à la réussite scolaire. L’attention est portée sur les débuts et les fins de séances, moments où l’enseignante explicite les savoirs en jeu et effectue le bilan avec les élèves.
La mise en place par l’enseignante PEMF d’un ‘classeur des savoirs’ a fait l’objet de captations répétées tout au long de l’année scolaire pour repérer les progrès des élèves dans leur compréhension de ce qu’ils apprennent à l’école maternelle.

La notion mathématique ‘autant que’

Ce film présente une séance d’enseignement-apprentissage explicite  en Grande Section de maternelle sur la notion mathématique ‘autant que’. La séance comprend la passation des consignes en regroupement, la mise en atelier, le bilan en groupe-classe.

Auteur : Canopé

durée : 10'03"

© Canopé 2016

Le classeur des savoirs

Suite à la séquence mathématique présentée dans le  premier film, l’enseignante construit avec les élèves, en utilisant le dispositif de dictée à l’adulte, une trace écrite d’institutionnalisation.

Auteur : Canopé

durée : 10'47"

© Canopé 2016

La fiche d’institutionnalisation de la notion ‘autant que’

Suite à la séance de dictée à l’adulte, cet extrait relate la construction collective de la fiche d’institutionnalisation de la notion ‘autant que’ qui sera archivée dans le ‘classeur des savoirs’ de la classe.

Auteur : Canopé

durée : 10'46"

© Canopé 2016

Agnès Perrot

Agnès Perrot, PEMF, précise ses préoccupations didactiques et pédagogiques.

Auteur : Canopé

durée : 3'25"

© Canopé 2016

Christine Bauducco

Christine Bauducco réagit aux séances menées et  précise l’enjeu de l’enseignement explicite à travers l’utilisation de l’outil « Le classeur des savoirs »

Auteur : Chrsitine Chaillol, LCDS

durée : 6'13"

© Chrsitine Chaillol, LCDS

Ressource de Christophe Joigneaux

  • rfp-1301-169-la-construction-de-l-inegalite-scolaire-des-l-ecole-maternelle.pdfCet article cherche à mettre en lumière des processus de construction de l’inégalité scolaire. L’inscription dans la durée de la plupart de ces processus a conduit l’auteur à observer des pratiques d’élèves et d’enseignants de deux classes de grande section de maternelle tout au long d’une année scolaire.

Bibliographie

  • BAUTIER É. (2006). Apprendre à l’école, apprendre l’école.
    Des risques de construction d’inégalités dès l’école
    maternelle.
    Lyon : Éd. de la Chronique sociale.

  • BAUTIER É. & GOIGOUX R. (2004). « Difficultés d’apprentissage,
    processus de secondarisation et pratiques enseignantes : une hypothèse relationnelle ». Revue française de pédagogie, n° 148, p. 87-97.

  • BONNÉRY S. (2007). Comprendre l’échec scolaire. Élèves en
    difficultés et dispositifs pédagogiques.
    Paris : La Dispute.

  • BONNÉRY S. (2009). « Scénarisation des dispositifs pédagogiques
    et inégalités d’apprentissage ». Revue française de pédagogie, n° 167, p. 13-23.

  • CAFFIEAUX C.(2011). Faire la classe à l’école maternelle. Réflexions sur la construction des inégalités scolaires. De Boeck.

  • JOIGNEAUX C.(2009). « La construction de l’inégalité scolaire dès l’école maternelle », Revue française de pédagogie, n° 169, p.17-28.

  • LAHIRE B. (1993). Culture écrite et inégalités scolaires.
    Sociologie de « l’échec scolaire » à l’école primaire.

    Lyon : Presses universitaires de Lyon.