LE COSTUME DES RECTEURS

Le costume doit, comme pour le préfet, rehausser le prestige du recteur. Sommairement esquissé dans le titre XVI du décret du 16 mars 1808, il concerne les membres de l'Université en général. Pour ce qui est du recteur, ainsi que du grand maître de l'Université, le décret impérial du 31 juillet 1809 en définit les composantes.

Le grand maître doit arborer " une cimarre de soie violette, ceinture pareille à gland d'or, robe pareille bordée d'hermine, l'épitoge en hermine, cravate de dentelle, toque violette bordée d'or à deux rangs ". Le recteur porte " le même costume, glands de soie à la ceinture, chausse violette herminée de huit centimètres, un seul galon à la toque, cravate de batiste, palmes en argent de modèle numéro 3 ".

Napoléon III, dans le même esprit, fixe par un décret du 24 décembre 1852 la tenue des membres de l'Instruction publique, officiers d'académie…

 

Octave Gréard, vice-recteur de l'académie de Paris,
posant la première pierre de la Nouvelle Sorbonne, le 3 août 1885
Détail du tableau de Joseph Wencker, salle des Actes de la Sorbonne

 



Lettre d'Hippolyte Fortoul, ministre de l'Instruction publique et des Cultes,
transmettant au recteur de l'académie de la Marne
le décret du 24 décembre 1852 relatif au costume officiel
des fonctionnaires dépendant de son ministère,
28 janvier 1853
AD Marne, 1 T 653

 

Écusson (taille réelle), bouton brodé et palme : modèles pour les costumes officiels du
ministère de l'Instruction publique et des Cultes, 28 janvier 1853
AD Marne, 1 T 653

 



Modèles pour les costumes officiels du ministère
de l'Instruction publique et des Cultes, 28 janvier 1853
AD Marne, 1 T 653

 

Toge du recteur


Le recteur Alice Saunier-Seïté en toge, octobre 1973
Archives du rectorat de Reims

 

Le recteur Alexandre Steyer en toge, 19 septembre 2007
Archives du rectorat de Reims



Discours prononcé par le recteur Alexandre Steyer le 6 mai 2008, à l'occasion du Bicentenaire de la création de la fonction de recteur
à télécharger au format PDF (48 Ko)

page précédente
page suivante

© SCÉRÉN-CRDP de Champagne-Ardenne, 2008