bandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieur

- Présentation du gallo -

Deùsième paissey :

Sandrine e Françoès s’ertrouvent à la sortiy de l’ecole.

S. T'es-ti tout sou d'efant ?
F. Nouna. Je sons trés garçailles : mae, ma soeur, Léa, e mon frere, Vonaùd.
E tae, t’as-ti un frére ?
S. Vere. Je sons un gars e unne fille. Son petit nom est Lecsande.
F. Qhele âje qe t'as don ?
S. J'ai douze ans du qhinze du mey d'aùt.
F. Je sons de la méme âje , mé je sé mae du mey d'avri.
S- Vla mon car! À la perchenne.

1 Parfètez

Trés. Àje.Vonaùd. Qhele. Perchenne

2 Motier

Sou : seul . Garçailles : enfants. Mey d'aùt : mois d'août. A la perchenne : au revoir.

3 Gramére

Noms
article contracté défini masculin
Du : qhinze du mey
Le mot âje est du féminin : unne âje; la méme âje.
Adjectif.
Tout sou, tout seu, masculin : seul, tout seul

Adjectifs numéraux : un frère; deùs garsailles; trés garçailles

Adjectif indéfini
la méme âje (le même, les mêmes)
Verbes Présent de l’indicatif
    • Ete
       je sé ,t'és, il ést, je sons, v'éte , i/o sont
   • Avaer
       j'ai, t'as, il/ol a , j'avons, v'avés, il/ol/ iz ont
   • Rester
      je reste, tu reste, i/o reste, je restons , vous restez, i/o restent
   • Demeurer
      je demeure, tu demeure , o/i demeure, je demeurons, vous demeurez, o/i demeurent  

Prépositions
De : éte de la méme âje e du méme jou

Interrogation
-ti ? est-ce que ?
Qhele âje ? quel âge ?

Réponse négative
Nouna, dame nouna

Réponse positive
Vere , yan, dame vére, dame yan.

Exclamation : vla mon car!

Formules d'au revoir
À s'entevaer, à tantôt, à la perchenne, à yun des jous

4 Ouvraije

Reponde és qhessions
Françoès est-ti de la méme âje qe Sandrine ?
Conment qe le frere à Sandrine a nom ?
Sandrine est-ti du mey d'avri ?
Qhele âje q' a Françoès ?
Françoès a-ti unne soeur ?

Tourner
Est- il le seul enfant ?
Toi et moi, nous sommes du même âge.
Ma soeur s'appelle Léa.
En août , vous êtes au hameau de la Ville-és-Noes.
Alexandre et Amélie ne sont pas du même mois.
Réponses
Il est-ti tout sou d'efant ?
Tae e mae , je sons de la méme âje.
Ma soeur a nom Léa.
Au mey d'aùt, v'étes au villaije de la Villesèés-Noes.
Alecsande e Améliy ne sont pas du méme mey.

5 Deça

Nombres
Un , deùs, trés, qate cinq, sis, set, uit, neu , dis

Meys. Janvier, feverier, mârs, avri, mai, juen, juyet , aù, septembe, octobe, novembe, decembe ou delaire

6 Par aprés

Les feyons de la butte de qenea ( les lutins de la butte de Quénéa) , d'après P.Sébillot

D'aùtefae, à Trévë, y avae deùs fréres, Chino e Mataù
q' étaen bossés(1). Pas ben lein de céz yeùs, dés feyons , pas
pus gros qe le paeùce, dansaen e chantaen , les saers de leune,
su la butte de Qénéa(2). Chino e Mataù ouéyaen ben le bru
qe fesaen les feyons.
        Un matin, Chino dit de méme :
        - E sae, j'irae les vaer de pus préis . Je veùs savaer qhi q'i chantent.
        - Vas-y tout sou, j'eme mieù rester à me chaùffer à ma fouey .
        Vla don Chino parti. A mesure q'i s'apperchae, i oueyae les feyons à chanter : " Lundi, mardi",         "lundi ,mardi"...
        Rendu à l'endreit oyou qe les feyons dansaen, i se qhutit dérère une brousséy de jans (3).
        "Lundi, mardi...Lundi ,mardi!"
        Chino se chonmit(4) e lou huchit :"Merqerdi".
        Le menou demandit à Chino:
        - Est-ti tae q' a écourté note chanson ?
        - Vere, vere . Vote chanson est net gentille . Més, je creis ... je sonje ... qe vous pouéz l'elonjer         un petit . O sera core pus allante...
        - J'allons essayer, qe dit le menou des korangans, més gare à tae si ça ne va pas...
        E vla les feyons de repeisser(5) lou rond e de chanter :
        " Lundi, mardi, merqerdi"... " Lundi, mardi, merqerdi"... " Lundi, mardi, merqerdi"...
        Ça rouélae , ça rouelae de pus en pus vite... Il étaen benéses(6), les feyons.
        Le menou dit à Chino :
        - Est net ben ce qe tu nous a apprins. Pour te récompenser, j'allons te tirer ta bosse.
        Est de méme qe Chino fut déteursu(7).
        Qand il erivit d'ertour céz lu, son frére étae core à se chaùffer à son fouyer.
        - Ah! Mé, t'es don pus bossé! qe li dit Mataù.
        - Dame nouna , me vla ben dreit astour!
        E Chino li contit ce qi s'étae passé su la butte de Qénéa.
Mataù le lendemain au saer allit vaer les feyons. Ah! Dame, ça donnae :
"Lundi, mardi, merquerdi.... Lundi, mardi, merquerdi... Lundi, mardi, merquerdi..."
Mataù avae bonne enviy de lésser sa bosse, li etou. I lou huchit : "Jeudi..."
        Le menou li demandit:
        - Est-ti tae q'a écourté note chanson ?
        - Vere, vere. N'est pas qe vote chanson est mal. Més, ol est un petit courte.
Mettez don au bout : " Jeudi" . O sera pus longhe!
- Ah! Més j'ons déjà mins un couplet de pus iër au saer ... J'allons tout conme essayer. Gare à tae si la cadence ne sieut pas!
        " Lundi, mardi, merquerdi,
        Jeudi!
        "Lundi, mardi, merquerdi,
        Jeudi!"
        - Ah! Maùdit! J'ons perdu note cadence! Note rond est féné (8) !
        Les feyons tout derbous (9) hapitent la bosse à Chino
qu'étae core dans la brousséy de jans e la mintent à Mataù .
Stici étae parti o une bosse , més i s'en revint o deùs
        1) Bossés : bossus.
        2) Qenéa : villaije de Trévë, commune à côté de Loudia (Loudéac)
        3) I se qhutit dérère unne broussey de jans : il se cacha derrière un buisson d'ajoncs.
        4) Se chonmit : se dressa.
        5) Repeisser : recommencer
        6) Benéses : contents
        7) Déteursu : redressé.
        8) Féné : fichu.
        9) Derbous : mécontents.
Réponses
Vére ( yan), il est de la méme âje qe Sandrine
Le frére à Sandrine a nom Lecsande;
Nouna, ol est du mey d'aùt
Françoès a douze ans;
Vére(yan) ,il a unne souer e un frére.