bandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieurbandeau supérieur
-  Individualisation lexicale -

Plus d'une centaine d'ouvrages de taille et de qualité variables ont été recensés. Ces dictionnaires, glossaires ou simples listes de mots reflètent le plus souvent la vie dans la société rurale traditionnelle (temps,lieux, activités, comportements.)
Il ne faut pas oublier l'existence d'un gallo maritime reflet de la vie des marins, des pêcheurs embarqués ou à pied !

       Cotentins : bernard l'hermite
       Minards : pieuvres
       Ricardios : coquilles Saint-jacques
       Brigaos : bigorneaux
       Bernis : patelles
       Mançaos : couteaux
       Grappes : araignées de mer
       Dragenelles : étrilles

L'exemple suivant emprunté à Gabriel Guillaume donne une idée de la richesse du vocabulaire. La phrase suivante proposée lors d'une enquête :
« Dans cette famille nombreuse , il y a une bande d'enfants ...» a suggéré 53 mots dont ceux-ci : « coscorée, herqelée, téryalée, troplée, couée, gerouée, menee, haria...
 
Originalité du verbe chomer.
Le terme est issu du latin populaire «caumare» «se reposer pendant la chaleur» d'où «rester immobile». Au XIIe siècle, il se spécialise au sens de «ne pas travailler». Au XIXème siècle le mot chômage prenait sa valeur moderne. Le sens vivant au XVe siècle « manquer de» a disparu en français actuel. Il existe en gallo : chomer de pain, et travail fait après chome c'est-à-dire «trop tard». Ce verbe a d'autres sens propres au gallo: « dresser, placer debout, lever » .

Il a une forme réfléchie : se chomer «se lever». Le participe présent peut s'employer précédé de «en» ou «de»: etr de chomant, en chomant au sens de »rester debout». Il peut être substantivé : le chomant : «le squelette». Le chomet (chomiaos) désigne le tas constitué par les gerbes de blé dressées dans les champs autrefois avant d'être battues. Au féminin , la chomette était l'installation qui permettait aux jeunes enfants d'apprendre à se tenir debout puis à marcher. Bref les emplois ne «choment pas !»