bandeau supérieur Accueil dossiers thématiques

La lutte contre les épidémies au 19e

Retour

1832. Épidémie de choléra à Rennes.

- État du 2 au 4 octobre

« La maladie s'étend dans les campagnes jusqu'à 5 lieues autour de Rennes ».
- État du 9 au 11 octobre

« La paroisse Toussaint, le Bourg L'évêque et le voisinage de la Maison centrale sont de nouveau les plus maltraités ».

En peu de temps, la maladie touche toute la population (campagne et ville) et se propage vite.
Sources: Archives municipales de Rennes.
États hebdomadaires des médecins sur l'évolution du choléra à Rennes, 1832 (I 97). I

Lutte contre le choléra : médicaments gratuits pour les pauvres.

Lutte contre le choléra : médicaments gratuits pour les pauvres. pdf

Le 11 juin 1849, le 1er adjoint au maire écrit aux pharmaciens de la ville et leur demande de donner gratuitement aux indigents (pauvres) atteints du choléra les médicaments. C'est la ville qui paiera les médicaments.
Sources : Archives municipales de Rennes.
Lettre du maire aux pharmaciens de la ville de Rennes, 1849 I97).

 

Vaccinations gratuites contre la variole !

Vaccinations gratuites

Le 28 août 1839, Monsieur Tétiot, maire de Rennes annonce par voie d'affichage qu'une campagne de vaccination contre la variole commence.
En effet, cette maladie meurtrière est en train de se propager à Rennes.
Cet appel est surtout lancé en direction des personnes indigentes, c'est à dire des pauvres qui vivent dans des conditions mauvaises.

« Le sudatorium » Une machine pour lutter contre le choléra :

Une personne atteinte du choléra a la température de son corps qui baisse et se trouve en état de déshydratation extrême
(pdf manque d'eau dans le corps).
Alors on utilise un « appareil portatif, destiné à provoquer la sueur et à ranimer la chaleur vitale (...). Cet appareil s'appelle le
pdf sudatorium.

Épidémies, variole, choléra : des informations supplémentaires.

Les épidémies.

Une épidémie est une propagation rapide d'une maladie contagieuse qui atteint en même temps un très grand nombre de personnes dans une même région.
En juin 2000, près de 34,3 millions d'adultes et d'enfants vivaient dans le monde avec le sida.
L'épidémie la plus meurtrière a été celle de la peste au XIVème siècle.
A la fin du XIXème siècle, les progrès de la médecine sont si spectaculaires que l'on imagine pouvoir écarter définitivement la menace des maladies.
L'eau transmet beaucoup de maladies car elle peut être contaminée si elle n'est pas traitée, et l'eau traitée coûte très cher. Tous les pays ne peuvent pas traiter l'eau.
Une épidémie peut sévir pendant une courte durée ou bien s'échelonner sur plusieurs années.
La grippe Espagnole a fait près de 20 millions de morts dans le monde. En 1900, l'épidémie toucha toute la France, avec plus de conséquences dans l'Est et le Sud.
Dans le passé, les épidémies étaient fréquentes et très meurtrières à cause des mauvaises conditions d'hygiène. Au Moyen-Age, il n'y avait pas d'égouts, les gens jetaient leurs ordures dans la rue ce qui provoquait des épidémies.
Voici encore d'autres maladies contagieuses : la peste, le choléra, la variole, la grippe et bien d'autres ont provoqué la mort de millions de victimes.
Camille, Agathe, Coralie, Aymeric, Côme, Thomas, Vanessa et Maël

Le choléra.

Nous, nous buvons de l'eau en bouteille, mais dans le monde entier des personnes dans le besoin ne peuvent pas s'acheter une bouteille d'eau de source.
Ils se servent donc dans des rivières, des lacs, des fontaines.
Mais cette eau peut être sale et remplie de microbes qui donnent des maladies comme le choléra.
Le vibrion cholérique (bactérie, microbe), a été découvert en 1883 par Koch et le vaccin contre cette maladie épidémique a été mis au point en 1893.

 Les humains sont les seuls hôtes naturels du choléra. Les symptômes (signes qui révèlent et permettent de reconnaître une maladie) sont, une soif intense, des vomissements, des diarrhées brutales et abondantes qui entraînent une déshydratation extrême (manque d'eau dans le corps), un amaigrissement et un abattement profond avec abaissement de la température, pouvant se terminer par la mort.
Le traitement contre le choléra consiste principalement à une réhydratation. Le traitement bien conduit entraîne une guérison dans 99% des cas.
Mais aujourd'hui, on peut encore mourir de cette maladie.
Romain, Inès, Audrey, Maxime, Benoît, Coralie, Camille, Julie, Vanessa et Maël

La variole.

La variole est une maladie épidémique due à un virus.
Les symptômes de la variole :
- fièvre, fatigue intense et vomissements (la variole se déclare après 12 jours d'incubation).
- apparition de taches rouges. En cas de guérison, les taches laissent des cicatrices à vie. Mais la mort survient dans 15 à 20 % des cas.
Il n'existe aucun traitement contre la variole, mais un vaccin est au point.
La variole faisait autrefois partie des six maladies infectieuses les plus meurtrières.
Louis XV est mort en 1774 de cette affreuse maladie.
On recensait chaque année de 10 à 15 millions de cas de variole dans le monde, surtout en Afrique. Durant l'hiver 1954 -1955, ce fut la dernière épidémie de variole en France.
Depuis 1979, la vaccination contre cette maladie n'est plus obligatoire dans notre pays.
Mathis, Jérémie, Camille, Vanessa, Jacques-Arthur, Maxime, Jeanne et Clothilde.

 
bas de page