Chronologie



1911 - 1914 : la marche à la guerre
Période de fortes tensions internationales. L’Allemagne, en tant que grande puissance, veut sa part du gâteau colonial. Les impérialismes se heurtent, les alliances défensives conclues à la fin du siècle précédent s’approfondissent et achèvent la division des nations européennes en blocs.
  • 1914

    De la guerre de mouvement aux tranchées.

    ▪ 1er août : mobilisation générale en France.
    ▪ 2 août : les Allemands violent la neutralité belge.
    ▪ 3 août : déclaration de guerre de l’Allemagne à la France.
    ▪ 20-23 août 1914 : bataille des frontières : l’Armée française est battue.
    ▪ 20 au 22 août jusqu’au 5 septembre : retraite de l’Armée française.
    ▪ 6 au 9 septembre : contre-offensive de la Marne.
    ▪ 10 au 15 septembre : poursuite des Allemands en retraite.
    ▪ 18 septembre au 17 novembre : les deux armées, bloquées dans un face à face, tentent de se déborder mutuellement à l’ouest : c’est la « course à la mer ». Dans la même période, les adversaires creusent des tranchées.
    ▪ 16 et 20 décembre : 1re tentative de percée du front par les Alliés en Artois, puis en Champagne.

  • 1915

    L’année des tentatives sanglantes de percée du front.

    ▪ 15 février au 18 mars : poursuite de l’offensive française en Champagne.
    ▪ 9 mai au 18 juin : 2e bataille d’Artois (Vimy, Roclincourt, Souchez).
    ▪ Mai à novembre : batailles en Argonne pour le contrôle des Hauts-de-Meuse (les Éparges).
    ▪ 23 mai : entrée en guerre de l’Italie aux côtés des Alliés.
    ▪ 22 septembre au 6 octobre : offensive française en Champagne et en Artois.

  • 1916

    Verdun et la Somme.

    ▪ 21 février : début de l’offensive allemande à Verdun.
    ▪ 1er juillet : début de l’offensive franco-britannique de la Somme.
    ▪ 24 octobre : les Français entament une contre-offensive à Verdun.
    ▪ 18 novembre : fin de la bataille de la Somme.
    ▪ 18 décembre : la bataille de Verdun est terminée.

  • 1917

    De la lassitude aux contestations.

    ▪ Janvier : reprise des grèves en France : l’Union Sacrée est morte.
    ▪ 6 avril : à cause de la guerre sous-marine à outrance entamée par l’Allemagne depuis le 1er février, les États-Unis entrent en guerre aux côtés des Alliés.
    ▪ 16 au 19 avril : offensive générale franco-britannique de l’Artois aux monts de Champagne, connue sous le nom « d’offensive Nivelle ».
    ▪ 17 avril : premières mutineries de soldats français.
    ▪ 16 novembre : formation du gouvernement Clemenceau.

  • 1918

    Le dernier coup de boutoir allemand.

    ▪ 3 mars : paix de Brest-Litovsk entre la Russie et l’Allemagne.
    ▪ 21 mars au 18 juillet : offensive allemande en Picardie, en Flandre, dans l’Aisne, en Champagne, sur la Marne.
    ▪ 14 avril : les Alliés se donnent un commandement unique en la personne de Foch.
    ▪ 8 août : offensive franco-britannique dans la Somme : c’est le « jour de deuil de l’armée allemande ».
    ▪ 26 septembre : début de l’offensive générale alliée sur tout le front de l’ouest.
    ▪ 9 novembre : révolution à Berlin, Guillaume II abdique, la république est proclamée.
    ▪ 11 novembre : l’état-major allemand laisse les civils endosser à sa place la responsabilité de la défaite en demandant l’armistice.

  • 1919

    La paix bâclée.

    ▪ 18 janvier : ouverture de la conférence de la Paix à Paris.
    ▪ 28 juin : signature du Traité de Versailles.