Le site du CRDP et des CDDP de Midi-pyrénées

Des artistes exposent au Canopé


Galerie Ingres
Depuis la rentrée scolaire 2010, la galerie Ingres du CRDP accueille des expositions de différents artistes.

Les expositions sont ouvertes au public et aux classes sur réservation auprès d’Alexia Dounot (Contact).

 

Vent des neiges, une exposition d’Odile Cariteau


Dans le cadre du festival Made in Asia, Canopé académie de Toulouse présente Vent des neiges, une exposition d’Odile Cariteau du 2 au 30 avril 2015.

Visite guidée en présence de l’artiste le mercredi 8 avril à 15h.

Odile Cariteau, née le 10 janvier 1959 à Atar (Mauritanie), vit et travaille en France. Ayant subi une formation universitaire de Gestion dont les préoccupations sont situées aux antipodes des préoccupations artistiques, Odile Cariteau nourrit heureusement depuis son enfance des « soucis » philosophiques et esthétiques certains.
Sa première tranche de vie, passée dans le désert mauritanien où elle est née, est orientée vers la contemplation d’une terre aride et inhospitalière sur laquelle vit une population fière et humble, et a favorisé une inclination spontanée pour la méditation et la réflexion intérieure.

Présentation de l’exposition par l’artiste :

Vents et tourbillons
venus des cimes blanches
reflètent le Temps. OC. 2015

Il s’agit dans cette exposition d’aborder un entre-temps ou un infini situé hors du temps perçu.Trois temps circulent dans cet entre-temps :

- le temps de l’hiver, et une réminiscence de mes séjours hivernaux au sommet du Pic du Midi de Bigorre.
- le temps du printemps, avec une réminiscence du travail effectué au Japon auprès d’une troupe de Kabuki qui m’a particulièrement sensibilisée à cette saison.
- le temps de ma récente rencontre avec Hubert Haddad, auteur du roman « Le peintre d’éventail » et la réalisation, survenue naturellement, de peintures sur éventails montrées pour la première fois dans cette exposition « Vent des neiges ».

Cet entre-temps explore la nature dans son immense beauté, son esthétique. Il évoque également l’extrême violence de celle-ci ainsi que la grande paix et le don qui émanent d’elle.

L’infini se vit
dans les branches du prunier
teintées de rouge OC. 2015

Plus d’infos en ligne :
- Site internet de l’artiste
- Communiqué de presse
- Dossier de presse
- Flyer de présentation de l’exposition
- Affiche de l’exposition

L’envers du décor, une exposition de Stéphane Sénégas


Dans le cadre de ses premières Semaines de la littérature de jeunesse, Canopé académie de Toulouse présente L’envers du décor, une exposition de Stéphane Sénégas du 9 au 27 mars 2015.

Visite guidée et dédicace en présence de l’artiste le mercredi 11 mars à 15h.

Découvrez en avant-première des planches de Grand-Pied, le tome 5 des aventures d’Anuki (sortie prévue en juin 2015) !

Dès son plus jeune âge, Stéphane Sénégas dévore les livres de la bibliothèque familiale. Tintin, Spirou et autre Lucky Luke lui donnent faim de dessins. De petits griffonnages au fond de sa classe de lycée à son entrée à l’école Émile Cohl de Lyon, il y a eu quelques pas pour le mener à son diplôme en 1998.

Auteur-illustrateur depuis plus de dix ans, il voit son univers naviguer entre Jeunesse et Bande Dessinée : des pays d’Afrique aux jungles sauvages, des océans immenses aux phares qui les observent, il n’a de cesse que de dépeindre la vie et ce qui la rend magnifique, mais toujours à travers des yeux d’enfants. Son métier, c’est aussi la rencontre d’enfants dans toutes les classes de France pour conter la naissance d’un livre, d’une histoire, d’un dessin, d’un personnage, de l’envers du décor.

Il vit aujourd’hui dans le Tarn et se consacre totalement au dessin et à l’écriture.

Plus d’infos en ligne :
- Site internet de l’artiste
- Communiqué de presse
- Flyer de présentation de l’exposition
- Affiche de l’exposition

Dénature, une exposition de Martine Reverchon-BIllot


Le Canopé de l’académie de Toulouse présente « Dénature », une exposition de Martine Reverchon-Billot du 17 novembre 2014 au 30 janvier 2015.

Visite guidée en présence de l’artiste le mercredi 19 novembre à 15h.

De l’enfance dans le Jura où elle naît et grandit, Martine Reverchon-Billot garde la mémoire des matériaux récupérés ici ou là, pour être assemblés, transformés en objets divers. Le textile devient vite sa matière de prédilection ; s’ensuivent cours de couture puis formation de modéliste.
 
Institutrice, elle a à cœur de transmettre et d’éveiller ce plaisir du « faire » en mettant à disposition de ses élèves un choix de matériaux propices à la création.
 
Le hasard de la vie la conduit en Polynésie où elle se laisse métisser, imprégner par la culture maori qui aujourd’hui, résonne et vibre dans son travail.
 
De retour en métropole, elle s’installe en Poitou-Charentes où elle réside et travaille depuis 1997. Elle découvre alors l’univers « terre » en fréquentant un atelier de céramique. Elle enrichit sa pratique en suivant une formation d’émail au CNIFOP (Centre National d’Initiation de Formation et de Perfectionnement de la poterie et du grès) et de porcelaine à Sèvres chez Nathalie Domingo.
 
Fascinée par la trace laissée dans la matière, l’empreinte de l’écorce, de la dentelle, elle s’initie à la technique du moulage. Terre estampée, coulée ou polie, nériage de faïence deviennent bijoux ornés d’une touche de nature ; bambou, écorce, pierre, branche, ardoise…

Passionnée et portée par ces nouvelles découvertes, elle quitte son emploi pour se consacrer à temps plein au travail artistique.
 
Les cours de sculpture de l’école des beaux-arts de Poitiers modifient sa pratique.
Elle apprend le « laisser-faire », le « lâcher-prise », à repérer le « bon » geste, celui qui étonne, surprend, conduit à puiser au plus profond l’inspiration qui jaillit et à la saisir pour lui donner forme et vie.
 
Aujourd’hui, cette recherche se poursuit ; elle s’exprime dans d’autres formes, d’autres couleurs, d’autres matières, comme le carton, matériau du quotidien, tout en nuance qui s’anoblit entre ses mains.
 
Les éléments naturels sont toujours là, encore plus présents et puissants dans leur matière originelle et de tous « les possibles ».
 
La Terre, mémoire du temps, l’accompagne toujours... Les « petits riens » glanés ici et là, continuent à l’émerveiller…

En téléchargement :

 

Le nombre dans tous ses états


Le Canopé de l’académie de Toulouse présente « Le nombre dans tous ses états », une exposition de productions d’élèves du 6 au 17 octobre 2014.

Le ministère de l’éducation nationale a lancé, en mars 2014, la troisième édition de la semaine des mathématiques avec comme thème : « Les mathématiques au carrefour des cultures. »
Cette opération nationale a pour objectif de montrer à tous les élèves des écoles, collèges et lycées, à leurs parents et au grand public, une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques.
Le groupe départemental Mathésciences31, sous l’autorité de l’inspecteur d’académie, a souhaité engager les écoles dans ce dispositif en le déclinant sous la forme d’un défi : « Le nombre dans tous ses états ». 22 classes de 16 écoles y ont participé.

Dès la classe maternelle, guidés par leurs enseignants, les enfants ont su extraire les nombres de 1 à 9 de leur univers strictement mathématique afin de leur donner une autre vie.
La créativité, la curiosité, les gestes graphiques et le sens esthétique des élèves les ont transformés en productions visuelles originales et variées qui témoignent d’une réelle recherche et d’une inventivité certaine.
Mises en valeur par la maison pour la science Midi-Pyrénées et exposées dans la galerie Ingres du réseau Canopé Toulouse, elles seront accessibles à tous du 6 au 18 octobre.

Stéphane RESPAUD,
François MERCIER
Inspecteurs de l’éducation nationale chargés du groupe Mathésciences31

 

Piano aux Jacobins : exposition et concert exceptionnels


Le Canopé - CRDP de l’académie de Toulouse s’associe au festival Piano aux Jacobins pour présenter, en septembre, une exposition et un concert exceptionnels.

L’EXPOSITION
Chaque année, un artiste plasticien invité réalise les affiches et les illustrations du programme du festival Piano aux Jacobins.
Du 3 au 30 septembre, découvrez ou redécouvrez quelques-unes des plus belles affiches exposées au sein de la Galerie Ingres (1er étage du Canopé-CRDP de Toulouse).

LE CONCERT
À l’occasion des journées du Patrimoine, le jeune talent Rémi Geniet se produira le samedi 20 septembre à 16h, dans la cour intérieure du bâtiment. Il jouera un programme Bach :
Partita n°4 en ré majeur, BWV 828
Caprice sur le départ de son frère bien-aimé, BWV 992
Toccata en do mineur, BWV 911

 

CRDP › Actions et partenariats › Expositions galerie Ingres 

Contenu du dossier

Expositions galerie Ingres

Canopé
de l’académie de Toulouse

Sceren Services culture éditions ressources pour l'éducation nationale