Le site du CRDP et des CDDP de Midi-pyrénées

Conférence de la demi-journée "Apprendre par le jeu"

11 mai 2016

L’atelier Canopé de Toulouse a organisé le mercredi 11 mai 2016 une demi-journée autour de la thématique "Apprendre par le jeu".



Serge Laget, conseiller pédagogique E.P.S. dans le Vaucluse et créateur de jeux pour les élèves mais également pour le grand public (Mare Nostrum, Cargo Noir,...) a introduit cette demi-journée par une présentation claire et dynamique d’une heure sur l’intérêt de l’intégration du jeu en classe pour les apprentissages. Voici le support de sa présentation :

PDF - 617.8 ko

L’enjeu de son exposé portait sur la relation qu’il y avait entre "Jeux" et "Apprentissages"  : apprentissages disciplinaires,mais également sur la socialisation, l’estime de soi et l’autonomie de l’élève.

Même si l’importance du jeu dans l’enseignement et les apprentissages n’est plus à contester et est désormais inscrite dans les programmes scolaires, notamment dans les programmes de cycle 1, Serge Laget a évoqué le débat qu’il peut y avoir entre jeux d’auteurs (jeux libres) et jeux éducatifs.

Les jeux éducatifs sont imaginés, développés et déployés à des fins pédagogiques alors que les jeux "libres" sont « sans autre finalité que le jeu pour le jeu » (Montagner, 2006).

Selon Serge Laget, peu importe que le jeu soit éducatif ou libre, tant que le jeu reste un plaisir et que l’enfant apprenne en jouant.

Durant sa conférence, Serge Laget a fait référence à la classification des jeux en ludothèque qui peut se faire avec la classification E.S.A.R. élaborée au Canada par Denise Garon (Coll. Rolande Filion, Manon Doucet, psychopédagogues et Robert
Chiasson, bibliothécaire) qui distingue :
· les jeux d’Exercice (jeux sensoriels et moteurs),
· les jeux Symboliques (jeux de rôle et de simulation),
· les jeux d’Assemblage (jeux de construction et de montage)
· et enfin les jeux de Règles qui regroupent notamment les jeux de stratégie et les jeux de hasard.

banque de jeux E.S.A.R.

Cette classification montre bien que les jeux à règles qui sont le plus représentés à l’école ne constituent pas le cœur du jeu. Serge Laget conseille de ne pas introduire trop tôt les jeux à règles dans les classes de cycle 1 : favoriser d’autres types de jeux, notamment les jeux symboliques qui sont reconnus pour leurs vertus sur l’apprentissage du langage.

Serge Laget expose ensuite les objectifs du jeu dans les apprentissages :

* La socialisation : s’écouter, partager du matériel, s’exprimer, attendre son tour.
Attention, le jeu ne socialise pas par essence. On assiste à des comportements inappropriés même chez les adultes. Le jeu ne doit pas être l’occasion pour que l’enfant soit « maltraité », c’est à dire qu’il subisse une situation d’échec.
Serge Laget met bien en avant que gagner ou perdre au jeu est différent de réussir ou échouer par rapport aux apprentissages.

* Apprentissages disciplinaires
Tous les champs disciplinaires peuvent être abordés par le jeu (Diamant, Non merci pour les mathématiques par exemple…). De nombreux jeux existent pour chaque notion. Des sites de jeux comme LudikEcole, Le jeu De Nim ou encore Mon Petit Ludigaume peuvent aider à établir une sélection de jeux adaptés pour la classe.
Les ludothèques pédagogiques des ateliers Canopé peuvent également vous aider à faire votre choix parmi l’ampleur de jeux édités à l’aide de fiches pédagogiques que nous réalisons.

Voici le catalogue de jeux pour l’atelier Canopé de Toulouse :

PDF - 3.2 Mo

Un exemple de fiche pédagogique accompagnant le jeu "Trésors Volés" :

PDF - 477 ko

* Utilisation des savoirs en situation
Serge Laget préconise l’utilisation du jeu dans le réinvestissement des savoirs.
Il peut être aussi utilisé comme point de départ pour introduire une notion.
Le jeu peut aussi servir de médiation entre le concret (manipulation d’objets) et l’abstrait (article de Cécile Aucagos, Cahiers Pédagogiques, "Des Maths pour tous", mai 2016).

* L’estime de soi
Au même titre qu’une spirale de l’échec, Serge Laget nous annonce qu’il peut y avoir également une spirale de la réussite (intériorisation par l’élève de sa situation).
Le jeu permet de décontextualiser des situations d’apprentissage, de vivre quelque chose de différent, sans a priori et dans un autre cadre.
Les bons élèves dans le système scolaire sont ceux qui écoutent bien.
Dans la situation de jeu, c’est davantage l’intuition qui est valorisée.
Le jeu permet alors à certains élèves de se valoriser.

* L’autonomie
Par une citation amusante "Ce n’est pas parce qu’on pèsera le cochon tous les jours, qu’il se mettra a grossir", Serge Laget insiste bien sur le fait qu’il faut laisser une part d’autonomie à l’élève en laissant des situations ouvertes et ne pas l’évaluer systématiquement. L’élève doit se saisir de son parcours. Au regard de l’enquête PISA, les élèves français sont en échec en mathématiques dans la résolution de problèmes. L’élève français n’essaie pas s’il ne sait pas faire. Cela remet en question le statut de l’erreur dans notre système et la pression subie.
Dans le jeu on a une approche toute autre. On se laisse le droit d’essayer sans peur de l’échec car il n’y a aucun impact sur la vie réelle. Les conséquences mises dans le jeu celles qu’on y met. Par défaut il n’y en a pas.

* Construction de la pensée et de le développement de l’intelligence
La stratégie est source d’intelligence. Il faut laisser du temps aux élèves.
Serge Laget préconise de ne pas institutionnaliser trop vite les progrès dans le jeu en essayant d’évaluer.

Suite aux objectifs pédagogiques que le jeu peut apporter, Serger Laget nous présente une expérimentation faite en classe de maternelle à partir du jeu Mow de Bruno Cathala. Ce jeu permet notamment d’aborder avec les élèves l’aspect ordinal du nombre en s’exerçant aux 4 tâches mathématiques : comparer, ranger, encadrer et intercaler.


A partir d’une séance de classe filmée, Serge Laget met en avant l’ingénierie pédagogique et les variables didactiques à mettre en place autour du jeu (adaptations possibles du jeu avec des outils complémentaires pour aider à l’apprentissage) ainsi que le rôle de l’éducateur (avant, pendant et après le temps de jeu).

Vous trouverez l’ensemble de l’expérimentation de ce jeu en classe réalisée par Serge Laget dans le document suivant :

PDF - 626.8 ko

Article rédigé par Natacha Dubois

Canopé académie de Toulouse › Actions et partenariats › Apprendre par le jeu 

Contenu du dossier

Apprendre par le jeu

Canopé
de l’académie de Toulouse

Sceren Services culture éditions ressources pour l'éducation nationale