Le site du CRDP et des CDDP de Midi-pyrénées

Des artistes exposent à Canopé

Depuis la rentrée scolaire 2010, la galerie Ingres de Canopé Toulouse accueille des expositions de différents artistes.

Infos pratiques :
L’accès aux expositions est libre et gratuit.
Les ateliers sont réservés aux établissements abonnés à notre offre de services, possibilité d’organiser des visites scolaires libres (sur réservation par email : alexia.dounot@reseau-canope.fr).
En raison du plan Vigipirate, une pièce d’identité est demandée à l’entrée du bâtiment aux personnes majeures.

 

Claude Ponti, par-ci, par-là


C’est à la (re)découverte de l’univers facétieux de Claude Ponti que vous invitent Canopé académies de Montpellier et de Toulouse, le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées et la librairie Ombres Blanches, du 28 février au 30 mars 2017.

Claude Ponti nous fait l’honneur de venir à la rencontre de son public toulousain qui aura tout loisir pendant un mois de (re)découvrir son œuvre magistrale moult fois primée qui a fait de lui une signature de la littérature de jeunesse.

« Depuis 1985, Claude Ponti a dessiné au moins 3 827 2438 poussins, 4 735 souris et un popotapomélos sur un bon gromilliers de pages ; il a osé un doudou méchant ; il est passé par-ci et par-là ; il fout le bazar avec Tromboline ; il a cuisiné le plus incroyabilicieux gâteau d’anniversaire ; il massacre les codes-barres et c’est tant mieux ; il a planté une graine d’arbre-à-maisons dans notre imaginaire ; il a caché Blaise un peu partout mais nous l’avons trouvé… »

Accueillie à l’Atelier Canopé 31 – Toulouse, une exposition de 40 dessins originaux retracera une grande partie de son œuvre, sous forme de « promenade », des premiers albums créés pour sa fille Adèle publiés chez Gallimard jeunesse à ses nombreuses publications à L’école des loisirs parmi lesquelles Sur la branche, Parci et Parla, L’arbre sans fin...

Laissez-vous guider dans cette « Promenade dans les image de Claude Ponti » où le temps d’une journée, entre lever et coucher fictifs, vous apprendrez à découvrir la facétie pontienne !

L’artiste


Né en 1948 à Lunéville en Lorraine, Claude Ponti abandonne sa carrière de peintre et de dessinateur de presse pour offrir à sa fille un album sur-mesure. Un faux imagier géant où Adèle pourra ramper… un cadeau qu’elle devra apprendre à partager.
Un livre, puis deux, puis trois… puis 30, 70 : une œuvre récompensée par de nombreux prix mais surtout plébiscitée par des milliers d‘enfants, ce public avec lequel on ne peut tricher car les enfants « sont son meilleur moteur, les seuls lecteurs en qui il ait confiance ». Il les aide à conquérir leur vie, défend avec optimisme leur cause y compris leur droit à la littérature et à l’art et crée en 2009 avec d’autres passionnés, le Muz, premier musée en ligne d’œuvres réalisées par des enfants dans le monde entier.

Si Claude Ponti a façonné en profondeur le paysage de la littérature de jeunesse, il est également l’auteur de romans de littérature générale, de pièces de théâtre, imagine des scénographies inédites et témoigne aujourd’hui d’un parcours stimulant et sensible, d’une démarche créative sans précédent.

À la naissance de ma fille, je suis passé de pessimiste incurable à optimiste décisionnel. Elle m’a retourné comme un gant ! Quand je l’ai eue dans les bras, je me suis dit que je ne pouvais pas continuer à être pessimiste, à trouver que le monde est un immense merdier et accepter que j’avais mis un enfant au monde, donc j’ai décidé d’être optimiste !

Claude Ponti in La fabrique de Claude Ponti, Adèle de Boucherville, L’atelier du poisson soluble, 2016

Consultez la bibliographie sélective de l’œuvre de Claude Ponti dans le dossier de presse (pages 4-5).

L’exposition

« Promenade dans les images de Claude Ponti » est une exposition de la galerie parisienne L’Art à la Page à laquelle Claude Ponti a confié ses originaux.
40 pièces ont été sélectionnées parmi les titres les plus marquants de son œuvre. Une invitation à s’aventurer, entre lever et coucher fictifs, sur la trace de ses personnages, hors de la maison, à traverser des forêts, des pays, des villes (Paris, ses jardins merveilleux, ses maisons étranges) jusqu’à surprendre, ici, des poussins affairés à des préparatifs de fête, là, des amis et familles réunis… Mais Chut ! La nuit tombe ! L’heure de lire une dernière histoire, d’ouvrir grand les albums de Claude Ponti.

Cette exposition sera accompagnée d’une sélection d’œuvres d’enfants extraites du Muz.

3 jours à Toulouse en compagnie de Claude Ponti

Plusieurs temps forts sont organisés les lundi 27, mardi 28 février et mercredi 1er mars : de multiples rencontres pour une multiplicité d’approches de l’œuvre de cet auteur majeur de la littérature jeunesse en France !

Journée d’étude « Claude Ponti, l’œuvre sans fin »
Mardi 28 février | 9 h – 16 h | Cinémathèque de Toulouse
Journée d’étude organisée par le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées à destination des bibliothécaires impliqués dans le plan de conservation partagée des fonds jeunesse, des professionnels du livre, des enseignants, des étudiants et de toute personne intéressée par la littérature pour la jeunesse.

Télécharger le programme complet.
Inscription gratuite mais obligatoire.


Rencontres tout public

Claude Ponti, trait portrait
Mardi 28 février | 18 h 30 | Librairie Ombres blanches
En présence de Claude Ponti, qui signera ses ouvrages dès 17 h
Dialogue entre Claude Ponti et Sophie Van der Linden.

Sur la branche de Claude Ponti
Mercredi 1er mars | 10 h | Atelier Canopé 31 – Toulouse
Les albums de Claude Ponti et la littérature de jeunesse, conférence animée par Sophie Van der Linden.
Inscription gratuite mais obligatoire (60 places maximum)

Présentation du Muz, Musée virtuel des œuvres des enfants
Mercredi 1er mars | 14 h | Atelier Canopé 31 – Toulouse
Présentation par sa déléguée générale Aline Hébert-Matray
Inscription gratuite mais obligatoire (60 places maximum)


En prolongement

Promenade dans l’œuvre de Claude Ponti
Mercredi 8 mars | 14 h 30 | Atelier Canopé 31 – Toulouse
Promenade en compagnie d’Adèle de Boucherville, auteur de l’ouvrage La fabrique de Claude Ponti, paru aux éditions L’atelier du poisson soluble en novembre 2016 et pour lequel elle a reçu une bourse d’écriture du CRL en mai 2015. Cette visite sera suivie d’une conférence et de dédicaces.
Inscription gratuite mais obligatoire.

Spectacle « Oups et son doudou méchant »
Du 1er au 11 mars | Théâtre du Grand Rond à Toulouse
Spectacle de marionnettes adapté de l’album Le Doudou méchant par la Cie des Francs-Glaçons.
www.grand-rond.org

Plus d’infos
- Dossier de presse
- Carte postale
- Dépliant-programme


Shinrin-Yoku (bain de forêt), une exposition de mapie des vignes et Helena Sellergren, avec la participation de Philippe Cadu


Dans le cadre du projet "Pénélopée, matière à mémoire", Canopé Toulouse est heureux d’accueillir Shinrin-Yoku (bain de forêt), une exposition de mapie des vignes et Helena Sellergren, avec la participation de Philippe Cadu du 9 janvier au 17 février 2017.

Au programme : exposition, visite guidée et atelier.

Les artistes
mapie des vignes
Styliste, modéliste et créatrice textile, j’imagine et réalise, depuis plus de dix ans, des vêtements et des matières. Des ateliers d’agnès b. à Paris où je suis modéliste, je reviens à Toulouse afin de créer ma propre marque « mapie des vignes » en 1999.
Actuellement, je travaille la collection EMPREINTE qui fait la part belle à la teinture végétale et aux empreintes végétales. Les modèles de la collection EMPREINTE sont réalisés par empreintes de feuilles sur un tissu naturel (soie, laine, coton, lin…), plongé dans un bain végétal et révélé au bout de 3 semaines. Ce sont des pièces uniques. C’est toujours une réelle joie quand on déroule les bundles (les tissus roulés, préparés pour le bain de teinture) et que l’on découvre ces merveilles !
www.mapiedesvignes.com

Helena Sellergren
Née en Suède, je suis diplômée de l’École Nationale d’Art Décoratif de Stockholm (1995 - Konstfack), de l’École Nationale d’Art Décoratif de Paris (1989 - échange avec Cooper union à NY) et de nombreux stages de fabrication de papiers au Japon.
Papiers faits à la main, peinture avec couches multiples de papiers de soie, et sérigraphies sur textiles, voilà ma démarche créatrice. Mais tout est lié… Dans tout ce que je fais c’est la transparence, la légèreté et la poésie que je cherche à exprimer. La beauté se trouve partout dans la nature… Mais on ne la voit pas toujours… La beauté amène vers le vrai et l’authentique à la recherche de l’harmonie derrière l’apparence souvent chaotique…
J’aime montrer la beauté qu’on trouve dans les petits détails de la nature : une feuille, une plante, une aile de libellule… J’agrandis des formes et je les sérigraphie sur textile. Je les combine avec des empreintes de feuilles et je teinte mes tissus à la main pour créer des vêtements d’art.
Avec mes textiles j’aimerais aider les hommes et les femmes à s’émerveiller devant les mystères et la poésie de la nature. J’aimerais permettre aux Hommes de communiquer avec la nature à travers mes oeuvres.
www.helenasellergrencreations.com

Philippe Cadu
Photographe autodidacte depuis l’an 2000, vit et travaille à Toulouse.
Après une formation à l’espace St Cyprien à Toulouse, il se découvre une véritable passion pour l’image auquel il associe la sociologie et l’anthropologie pour questionner ce qui peuple nos imaginaires collectifs depuis la nuit des temps pour le confronter au réel.
Co-fondateur du Festival ManifestO à Toulouse.
http://www.philippe.cadu.contemporaneitesdelart.fr

Le projet
Regarder, toucher... Créer, afin de découvrir le monde du textile d’hier et d’aujourd’hui.
Désireuse de créer une dynamique forte sur le territoire régional autour de l’art contemporain textile, l’association Pénélopée travaille à la diffusion de l’art
textile et développe en même temps un volet pédagogique destiné aux publics scolaires et adultes.
Elle a fédéré des acteurs de la vie culturelle et socio-culturelle à Toulouse, en Ariège et dans le Tarn en organisant des expositions et évènements autour de
l’art contemporain textile. L’art en général et l’art textile en particulier est un lien essentiel de cohésion et un facteur de développement aujourd’hui reconnu
par tous…
Pénélopée souhaite tisser des liens entre passé, présent et devenir textile et vous propose de prendre part au projet pédagogique « Pénélopée, matière à mémoire ».

L’exposition
Prendre un « SHINRIN-YOKU » : vous aimez marcher lentement dans les bois, sentir la fraicheur de l’air, regarder les feuilles virer à l’orange, écouter les branches craquer sous vos pas… Vous faites du shinrin-yoku sans le savoir.
Le « bain de forêt » est une méthode de relaxation de plus en plus pratiquée au Japon. Les arbres et les oiseaux attirent doucement notre attention sans jamais la saisir à pleine mesure. Notre esprit peut alors lui aussi se promener. Avec des messages de la nature, on crée un espace pour se ressourcer par la beauté et la poésie de la nature et des formes organiques.

Le programme
Mercredi 11 janvier - 15h
Visite guidée de l’exposition en présence des artistes
Mercredi 18 janvier - 15h à 17h
Workshop enseignants : la démarche design
Inscription : alexia.dounot@reseau-canope.fr
(ouvert aux enseignants de tous niveaux - minimum de 10 participants, en dessous le workshop sera annulé)

Plus d’infos :
- Flyer
- www.penelopee-matiereamemoire.com


La mémoire des ombres, une exposition de Paul Duchein


Canopé Toulouse est heureux d’accueillir La mémoire des ombres, une exposition de Paul Duchein du 10 octobre au 9 décembre 2016.

Au programme : exposition, ateliers scolaires et conférence.

L’artiste
Né en 1930 à Rabastens. Fait ses études de pharmacie à Toulouse. Vit et travaille à Montauban. Commence à peindre à l’âge de 14 ans et travaille avec le céramiste Giovanni Leonardi pendant ses études secondaires. Parallèlement à son métier, il fréquente les artistes et s’intéresse à la création artistique sous toutes ses formes, organise des expositions, écrit de nombreux articles et préfaces, se passionne pour l’art brut, l’art populaire et les arts premiers.

Découverte du surréalisme et de Breton, rencontres déterminantes avec François Mathey, conservateur non conventionnel du musée des Arts Décoratifs, le peintre surréaliste Jacques Hérold, Alphonse Chave, galeriste hors normes, passionné d’art brut, Vieira da Silva et d’autres...

Dès 1966, il réalise « clandestinement » des assemblages ; il a composé à ce jour près de 2 000 boîtes et plusieurs centaines de collages et assemblages par cycles thématiques. Première exposition en 1986 à la galerie Chave à Vence préfacée par François Mathey.

Durant 20 ans (1974 - 1994) est directeur de la rédaction de la revue nationale des pharmaciens pour laquelle il rédige des chroniques régulières et compose des photomontages pour les couvertures.Préside et anime depuis 1972 les « Rencontres d’Art » au musée Ingres de Montauban.

La galerie Vallois à Paris a présenté plusieurs expositions des œuvres de Paul Duchein. Exposition rétrospective au musée Ingres de Montauban en 2011.

Les ateliers scolaires
Visite de l’exposition puis atelier d’écriture favorisant la créativité et l’imaginaire à partir des œuvres (cycles 2 et 3).
Dates et horaires : 7, 8, 14, 15, 21 et 22 novembre de 9h30 à 11h.
Inscription obligatoire par email :
sylvie.dhotel@crdp-toulouse.fr
pascal.payrau@reseau-canope.fr

La conférence
L’imaginaire et la créativité dans le développement de l’enfant, une conférence du Dr Hubert Stoecklin, psychiatre psychanalyste exerçant en cabinet à Toulouse et pédopsychiatre au CMPP du Languedoc, le mercredi 23 novembre à 14h.

Plus d’infos :
- Site de l’artiste
- Flyer
- Communiqué de presse

Canopé académie de Toulouse › Actions et partenariats › Expositions galerie Ingres 

Contenu du dossier

Expositions galerie Ingres

Canopé
de l’académie de Toulouse

Sceren Services culture éditions ressources pour l'éducation nationale