Le site du CRDP et des CDDP de Midi-pyrénées

Essai de définition

JPEG - 17.6 ko
Daniel Defoe, Robinson Crusoé
Hachette, 1930 Illustrations de LORIOUX

Comme le rappelle très précisément Michel TOURNIER dans Le Vent Paraclet [1] « Les Robinsonnades » ont pour modèle originel le Robinson Crusoé de Daniel Defoe (1719) inspiré d’une histoire réelle, celle du marin écossais Alexander Selkirk abandonné à sa demande sur une île de l’archipel Juan Fernandez au large des côtes du Chili, île où il vivra seul de 1704 à 1709.
Defoe, lui, fait vivre son Robinson seul pendant... vingt huit ans avant qu’il ne rencontre Vendredi qu’il arrache aux anthropophages.
Dès lors, le ton est donné, c’est celui du roman d’aventure. Le mythe de l’île déserte et le développement de l’ingéniosité de l’homme face à une nature hostile et sauvage font le reste. Ces éléments réunis vont assurer un succès immédiat à l’ouvrage initial. Ainsi, avec le lyrisme qu’on lui connaît, dans son ouvrage Les livres, les enfants, les hommes publié en 1967, Paul HAZARD peut-il affirmer à propos du Robinson de DEFOE :
« Il y a eu, dans le monde entier, peu de livres plus fameux.
Car il a été choisi par le peuple immense des enfants, peuple fidèle qui n’oublie pas facilement ses dieux. De Foe ne l’avait pas écrit pour les petits ? Les petits l’ont pris pour eux, sans cérémonie... »

L’année même de sa parution, par l’intermédiaire de la littérature de colportage, la littérature pour la jeunesse s’empare de Robinson.
De nombreuses variantes voient le jour. Pas un pays qui ne veuille son Robinson et, si l’on peut regretter au travers des adaptations pour la jeunesse l’appauvrissement, -effrayant parfois dans ses visées moralisatrices-, du roman initial, il nous semble intéressant malgré tout de nous interroger sur les causes d’un tel succès auprès des jeunes enfants ? Intéressant peut-être aussi de réfléchir aux critères qui, au regard de la permanence des réécritures depuis le XVIIIe siècle, ont fait de ce genre un genre littéraire particulier et somme toute un « classique » de la littérature jeunesse.

La Robinsonnade est d’abord un genre littéraire né au XVIIIe siècle, un siècle qui s’interroge de façon aiguë sur le débat philosophique nature / culture.
Ainsi, dans L’Emile ou de l’éducation (1762), Jean Jacques ROUSSEAU écrit-il :
« Puisqu’il nous faut absolument des livres, il en existe un qui fournit, à mon gré, le plus heureux traité d’éducation naturelle. Ce livre sera le premier que lira mon Emile ; seul il composera durant longtemps toute sa bibliothèque, et il y tiendra toujours une place distinguée.(...) Il sera le texte auquel tous nos entretiens sur les sciences naturelles ne serviront que de commentaire. Il servira d’épreuve durant nos progrès à l’état de notre jugement ; et tant que notre goût ne sera pas gâté, sa lecture nous plaira toujours. Quel est donc ce merveilleux livre ? Est-ce Aristote ? Est-ce Pline ? Est-ce Buffon ? Non : c’est Robinson Crusoé. » [2]

Et plus loin, il poursuit :
« Ce roman débarrassé de tout son fatras, commençant au naufrage de Robinson prés de son île et finissant à l’arrivée du vaisseau qui vient l’en tirer, sera tout à la fois l’amusement et l’instruction d’Emile à l’époque dont il est ici question. Je veux que la tête lui en tourne, qu’il s’occupe sans cesse de son château, de ses chèvres, de ses plantations ; qu’il apprenne en détail, non dans des livres, mais sur les choses, tout ce qu’il faut savoir en pareil cas ; qu’il pense être Robinson lui-même (...) je veux qu’il s’inquiète des mesures à prendre, si ceci ou cela venait à lui manquer, qu’il examine la conduite de son héros, qu’il cherche s’il n’a rien omis, s’il n’y avait rien de mieux à faire ; qu’il marque attentivement ses fautes et qu’il en profite pour ne pas y tomber lui-même en pareil cas... »

Notes

[1TOURNIER Michel, Le Vent Paraclet, Folio Gallimard, Paris, pp. 213-217

[2ROUSSEAU Jean-Jacques, L’Emile ou de l’éducation, Œuvres complètes, Seuil, L’Intégrale, 1971

Les « Robinsonnades », un genre littéraire particulier 

Les « Robinsonnades », un genre littéraire particulier

Sceren Services culture éditions ressources pour l'éducation nationale