Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Boîte à OuTices > La visioconférence > Visioconférence en classe de LVE premier degré
N°16 - Juin 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

Visioconférence en classe de LVE premier degré

À l’école, les situations de communication sont souvent factices et l'exposition à la langue cible insuffisante. Partant de ce constat, certains enseignants en charge d’une LVE ont expérimenté des dispositifs pédagogiques utilisant le numérique et notamment la visioconférence.

La visioconférence offre des possibilités intéressantes pour l'enseignement des langues vivantes. Dans la mesure où elle s’appuie sur des techniques audiovisuelles en mode synchrone, elle permet de communiquer à distance en temps réel. Cela favorise notamment les contacts avec des locuteurs natifs, les échanges linguistiques et les partenariats, le regroupement d‘élèves dispersés géographiquement, l'enseignement des langues rares…

Thèmes de discussion

Les thématiques le plus souvent retenues comme sujets de ces échanges concernent l’identité, l’âge, l’adresse, la fratrie, les couleurs, l’habitation, les jours de la semaine, le déroulement de la journée d’un écolier, la météo, les loisirs, les animaux domestiques, l’alimentation, l’habillement…

L’apport culturel peut viser :

- des fêtes calendaires (Halloween, Noël…) ;

- des personnages célèbres (reine d’Angleterre, président de la République française…) ;

- les lieux et monuments représentatifs (carte de France, Paris, tour Eiffel etc.)

- des évènements sportifs locaux et nationaux ;

- de la musique : chants traditionnels français, comptines, danses cévenoles, chants régionaux ;

- des particularités locales : vestimentaires, traditionnelles, nutritionnelles, folkloriques…

Équipement

La visioconférence repose sur tout système de communication audio et vidéo à distance en mode synchrone.

Elle nécessite :

- un logiciel (qui peut-être Skype dans un premier temps) ;

- un matériel adapté (ordinateur, webcam, micros, vidéoprojecteur ou TBI) ;

- Une connexion Internet à haut débit ;

- des partenaires disposant d'un équipement similaire.

Les plus-values pédagogiques

Le premier intérêt réside dans la valeur d’exemple que revêt l’échange entre les pratiquants via ce dispositif. Cette situation offre un modèle de coopération et d’enrichissement mutuel pour les élèves. Au-delà d’un échange de pratiques entre enseignants, nous communiquons aux élèves notre goût, notre curiosité et notre enthousiasme pour la culture et la langue cible dans une situation de partenariat authentique.

Ce dispositif associe l’enseignant à ses élèves le temps de l’échange : il est complice et constate l’unanimité du plaisir d’apprendre en le partageant dans la langue étudiée.

Le dispositif offre tout d’abord une situation de communication authentique qui privilégie la compréhension et les productions orales dans lesquelles les apprentissages se font alors de façon quasi « naturelle ».

Les élèves ont enfin une bonne raison de demander à l’interlocuteur natif : « What’s your name? » En situation classique de cours, on demande aux élèves de ma classe de se présenter auprès de leurs camarades de classe alors qu’ils se connaissent souvent depuis la maternelle !!!

Même si l'outil informatique reste un outil étonnant appliqué à l'anglais pour amplifier, aider et permettre de nouvelles situations dans le processus d'apprentissage, les enseignants sont d’ailleurs unanimes quant à l’intérêt du dispositif, le rôle du professeur en tant que tuteur pensant et concevant ces dispositifs est plus important que jamais.

Sigrid CONNOR

conseillère départementale pour les langues vivantes,
inspection académique de la Lozère (48)

Pour en savoir plus :