Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Boîte à OuTices > Vie scolaire en ligne > Chocolat, le cahier de textes
N°16 - Juin 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

Chocolat, le cahier de textes

L’ensemble scolaire du Bon-Sauveur de Saint-Lô a été le premier établissement à tester le cahier de textes Chocolat, un logiciel développé par un de ses enseignants. Retour sur cette expérimentation.

En faisant le choix de disposer un ordinateur dans chacune de ses salles de cours, l’établissement scolaire du Bon-Sauveur, à Saint-Lô, place l’informatique au cœur de son enseignement. Il était donc logique qu’il soit pionnier dans l’expérimentation du logiciel élaboré par l’un de ses professeurs, Pierre Lemaître. D’abord réticents, les autres enseignants ont très vite appréhendé l’outil, orienté son développement et imaginé les apports pédagogiques qu’ils pourraient en tirer.

Ils sont ainsi nombreux à planifier désormais leurs séances de cours de façon hebdomadaire en pré-remplissant leurs cahiers numériques, aussi bien en termes de contenu de séance que de distribution du travail à faire. L’ensemble n’est évidemment pas publié tant que la séance de cours n’est pas échue.

Une gestion dynamique de la vie scolaire

En début de journée, le professeur peut éditer un état de l’ensemble du travail programmé par ses soins. Au début du cours, il met à profit le module de déclaration d’absences intégré au cahier de textes numérique. La liste des absents est alors envoyée en vie scolaire et sera ainsi traitée en temps réel pour chaque séance de la journée.

Affiché sur la page d’accueil de l’application, le module de messagerie intégré s’est également très vite imposé comme un outil indispensable à la communication. Les enseignants ont la possibilité de prendre connaissance en temps réel des messages émanant de la direction de l’établissement, de la vie scolaire ou des professeurs principaux.

Le vidéoprojecteur est devenu un outil encore plus précieux pour l’enseignement ; le contenu pré-rempli de la séance pouvant être projeté aux élèves. Les enseignants ont vite réalisé qu’ils pouvaient diffuser beaucoup plus qu’un simple plan de séquences. Fichiers joints et liens hypertextes ont enrichi le descriptif de séance. Le cahier de textes numérique est aussi devenu un véritable support de cours comme peut l’offrir une plateforme.

En fin de séance, l’enseignant affine son contenu pré-rempli et peut y joindre éventuellement quelques captures écran d’un tableau blanc interactif TBI.

Le succès de Chocolat ne fait que commencer.

Historique du cahier de textes Chocolat

Pierre Lemaître, enseignant, a développé bénévolement le cahier de textes Chocolat pour un usage tout d’abord personnel puis pour la communauté scolaire.

2004 : cahier de textes personnel en page Web classique
2006 : création du cahier de textes pour un usage interne à l’établissement où exerce M. Lemaître avec trois fonctionnalités :

  • outil généraliste de saisie du travail à partir du cahier de textes ;
  • possibilité d’organiser les cours à venir avec publication a posteriori ;
  • support de communication de la communauté.

Fin 2006 : cahier de textes téléchargeable par tous sur Internet.
2007 : retours d’utilisateurs et licence Chocolatware.
2008 : intégration de chocolat dans l’ENT cartable en ligne de l’académie de Créteil. Adaptation LDAP. Établissement du cahier des charges à la DGESCO
Depuis 2009 : outil intégré dans de nombreux ENT et téléchargeable pour une installation autonome dans les établissements. Plus de 40 000 téléchargements. Mises à jour régulières.

Pour en savoir plus