Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Boîte à OuTices > Vie scolaire en ligne > SACoche, un logiciel pour l'évaluation des compétences
N°16 - Juin 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

SACoche, un logiciel pour l'évaluation des compétences

Après avoir débuté ma carrière en lycée, lors de ma nouvelle affectation en collège, j'ai été confronté à une hétérogénéité encore plus marquée, au découragement total de certains élèves suite à de nombreux devoirs ratés. J’ai souhaité faire évoluer ma pratique de l’évaluation, en travaillant à l’aide de grilles de compétences en mathématiques, afin de les aider à identifier leurs points faibles mais surtout leurs progrès, même minimes...

Pourquoi choisir SACoche ?

J'ai choisi le logiciel SACoche après m'être intéressé à d'autres outils : tableur, logiciels libres ou commerciaux, etc. Mon choix s'est rapidement porté sur lui, car j'ai constaté ses nombreuses fonctionnalités et paramétrages. Il permet :

  • de créer ses propres grilles disciplinaires (indépendamment des compétences trop générales du socle commun) ;
  • de lier les items disciplinaires aux compétences du socle afin de valider le socle commun sans travail supplémentaire ;
  • de convertir les résultats des grilles en note chiffrée (dans le cas où l'on souhaite abandonner les notes chiffrées sur les devoirs pour inciter les élèves à ne se concentrer que sur leurs savoir-faire) ;
  • d'obtenir des bilans précis, par élève ou par classe, pour pratiquer une remédiation efficace.

SACoche est un logiciel conçu par un enseignant pour les enseignants, diffusé par l’association Sésamath dont la vocation est de mettre gratuitement à disposition des ressources pédagogiques. Son usage est simple, même pour les moins aguerris à l'outil informatique. La saisie des résultats des devoirs s'effectue dans un tableau à double entrée : la liste des compétences évaluées peut être classée dans l'ordre d'apparition des devoirs effectués ce qui facilite grandement la saisie. Cette dernière s'effectue rapidement au clavier (1, 2, 3, 4, en fonction du niveau d'acquisition, A pour Absent, etc.) en une dizaine de minutes par paquet de copies.

Bien que déjà très complet, SACoche est un logiciel en constante évolution par rapport aux demandes des enseignants. Enfin, il faut noter que le système d'export-import pour l'application LPC permettra, en 2012, de transférer l'ensemble des saisies en fin de scolarité, automatiquement. Ainsi, même si cela n'est pas sa destination première, SACoche peut devenir un très bon outil de validation du socle commun de compétences à l'échelle d'un établissement.

Intérêt pour les élèves et pour les parents

SACoche permet aux élèves et aux parents de suivre en détail les compétences à retravailler en priorité. En outre, il est possible de transformer chaque item des grilles affichées en un hyperlien vers un site d'aide sur la compétence en question. J'ai utilisé cette fonctionnalité en faisant pointer chaque item vers un ou plusieurs exercices de MathEnPoche, site également administré par l’association Sésamath. Cette fonctionnalité a été utilisée par certains élèves pour préparer de façon ludique leurs contrôles. Et, comme je créais les liens au fur et à mesure de ma progression, mes oublis m'ont gentiment été signalés par mail, preuve de l'utilité du dispositif !

Un sondage effectué auprès de trois classes, fin février 2011, m'a permis de tester le ressenti des divers aspects de ma nouvelle pratique d'évaluation, sans note, avec des évaluations personnalisées de remédiation. Les résultats sont regroupés dans les tableaux suivants :

« Pour chacun des aspects caractéristiques de la méthode d'évaluation par compétences, indiquez si vous le trouvez positif ou négatif » :

Élèves

Très positif

Positif

Moyen

Négatif

Très négatif

Sans avis

Possibilité de se rattraper

55%

34%

11%

0%

0%

0%

Suivi de ses progrès

34%

47%

19%

0%

0%

0%

Conversion pourcentage de réussite/moyenne

15%

28%

36%

6%

2%

13%

Appréciation globale de la méthode

23%

57%

17%

2%

0%

0%

Parents

Très positif

Positif

Moyen

Négatif

Très négatif

Sans avis

Possibilité de se rattraper

45%

40%

11%

0%

0%

4%

Suivi de l'évolution par les parents

23%

49%

17%

4%

0%

6%

Conversion pourcentage de réussite/moyenne

13%

34%

23%

6%

0%

23%

Appréciation globale de la méthode

32%

47%

13%

4%

0%

4%

OUI

NON

L'enfant en parle à ses parents :

83%

17%

L'ensemble est très encourageant. Les remarques supplémentaires, effectuées dans un cadre dédié, soulignent souvent la possibilité de se rattraper, le caractère motivant de se voir progresser (pour les élèves) ou la possibilité d'effectuer un meilleur suivi (de la part des parents). Et, tout cela n'est possible que parce que l'outil de gestion des grilles de compétences est pratique et efficace.

Contrainte

Le fait de ne disposer que d'une grille de compétences par niveau et par matière constitue la contrainte la plus importante (une grille unique pour les mathématiques en 4e par exemple). J'ai tendance à penser que cela constituerait presque un avantage, dans le sens où cela impose à chaque équipe disciplinaire de se coordonner pour constituer des référentiels communs.

Néanmoins, ce travail considérable, à mener sur les quatre niveaux du collège, est facilité, car des établissements partagent leurs grilles dans toutes les matières. Celles-ci peuvent alors être importées automatiquement puis adaptées par chaque équipe pédagogique.

Utilisation avec un autre outil : LaboMEP

Une meilleure identification des profils individuels permet une remédiation plus efficace. À l'aide d'un outil comme LaboMEP (mis à disposition par Sésamath), j'ai expérimenté des séances en salle informatique dans lesquelles :

  • j'ai fait travailler individuellement les élèves sur des exercices personnalisés, adaptés à ce qui me semble prioritaire pour leur scolarité future.
  • j'ai placé en travail de recherche, sur un problème ouvert, un ou deux groupes de très bons élèves qui n'ont pas de véritables lacunes sur le programme en cours.

Cette expérience, menée à deux reprises, m'a permis de placer un élève par poste informatique. Elle fut très motivante pour tous et je compte bien l'intensifier l'an prochain sous forme de travaux en salle informatique mais aussi de devoirs maisons (l'accès au CDI permet aux élèves n'ayant pas Internet d'effectuer le travail demandé). SACoche étant un formidable outil pour identifier les lacunes de chacun, il serait dommage de ne pas le combiner avec des outils de remédiation personnalisée comme laboMEP ou autres possibilités que je dois encore explorer…

Olivier Lacroix
Professeur de mathématiques, Florac (48)