Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Boîte à OuTices > Vie scolaire en ligne > NExEv, un nouvel outil pour évaluer les compétences
N°16 - Juin 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

NExEv, un nouvel outil pour évaluer les compétences

NExEv est un logiciel libre sous licence GPL1 accompagnant les enseignants dans l'évaluation par compétences. Il s'installe et se configure une fois sur un serveur puis est partagé sur tous les postes connectés en réseau à ce serveur, sans installation supplémentaire. Développé depuis 2004 pour des utilisateurs investis dans ce genre d'évaluation, de l'école primaire au lycée, le logiciel a évolué en fonction des retours d'utilisateurs dont le nombre n'a de cesse de croitre depuis la mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences.

Si l'Éducation nationale fournit depuis l'année scolaire 2010-2011 l'application LPC2 pour évaluer le socle de manière certificative, de nombreux enseignants procèdent à des évaluations intermédiaires, formatives, afin de suivre la progression d'un élève pour une compétence donnée ou encore détecter des besoins de formation dans une classe, par exemple en vue d'organiser de l'accompagnement personnalisé. C'est précisément ce pour quoi NExEv est conçu.

Contexte pédagogique

Arborescence de compétences

Évaluer par compétence nécessite l'existence d'un référentiel qui organise des items évaluables. NExEv structure ce référentiel comme une arborescence d'items évaluables (appelés compétences dans le logiciel). Ainsi, certaines compétences sont plutôt générales (« compétences mères ») et ne sont acquises que si des compétences plus spécifiques sont acquises (« compétences filles »). Par exemple, en mathématiques, « Mener à bien un calcul » peut nécessiter de savoir additionner, soustraire, multiplier, diviser (voir le schéma ci-dessous).

Ce référentiel est entièrement configurable par l'utilisateur même si certaines ressources peuvent être importées automatiquement pour des référentiels institutionnels par exemple (LPC).

Exemple de l'interface du référentiel avec une compétence générale listant ses compétences requises :

 

Niveau d'exigence

Bien entendu, on n'exige pas d'un élève qu'il maitrise la compétence « additionner, soustraire » de la même manière s'il est en CE1 ou en terminale S. En CE1, un élève sera dans l'apprentissage des tables, la numération décimale inférieure à 1 000. En TS, il aura à maitriser le calcul numérique sur des nombres plus complexes, ainsi que le calcul littéral. NExEv prend en compte cette notion au travers du niveau d'exigence.
Ces niveaux d'exigence peuvent être hiérarchisés comme on le voit dans l’image ci-dessous : un élève maitrisant un niveau troisième (palier 3) doit maitriser le niveau CM2 (palier 2).

 

Seuil d'acquisition


Une évaluation affecte un degré d'acquisition « acquis » ou « non acquis » pour une compétence, à un niveau d'exigence donné. Une compétence peut nécessiter plusieurs évaluations positives avant d'être réellement confirmée. Par exemple :
« Placer un rôti dans un four » : on peut espérer qu'un élève y parvenant une fois y parviendra les autres fois. En revanche, « réussir la cuisson d'un rôti au four » peut nécessiter plusieurs évaluations pour avoir la certitude que l'élève maitrise la compétence.
Chaque compétence sous NExEv possède ainsi un seuil d'acquisition. Une compétence est considérée comme acquise quand les nombres d’« acquis » consécutifs lors des dernières évaluations atteignent ce seuil. Ce choix de validation prend ainsi en compte la notion de progression. Pour une compétence ayant un seuil de 3, on a donc les cas de figure suivants (graphiques tirés de l'application NExEv) :

Une compétence non acquise :

 

Une compétence acquise à 66 % (les 2 dernières acquises sur un seuil de 3) :

Une compétence très certainement acquise :

Fonctionnalités principales


Au quotidien, c'est principalement l'enseignant qui utilise NExEv. Ses deux utilisations sont la saisie des résultats d'évaluations et l'analyse de ces résultats.

Évaluer une classe

Depuis la version 1.7 et davantage encore avec la version 1.8, le souci de l'interface de NExEv est de permettre à l'enseignant d'effectuer des saisies sans que cela soit trop consommateur de temps. La vidéo accessible ci-dessous permet de voir en action la saisie des degrés d'acquisition au travers de plusieurs cas d'utilisation :

  • une saisie élève par élève, compétence par compétence ;
  • une saisie de multiples compétences, pour un élève ;
  • une saisie de multiples élèves, pour une compétence ;
  • une saisie de multiples compétences pour de multiples élèves.
  • durée : 00'54''
  • revue associée : N°9 - Octobre 2011

 

La sauvegarde des données est automatique, l'enseignant peut quitter l'application dès qu'il a terminé la saisie.

Exprimer les besoins

Étant un outil à des fins de formation, NExEv propose des outils d'analyse des résultats afin que l'enseignant puisse décider d'une stratégie de formation adaptée à ces élèves.
Il peut s'agir d'outils simples comme le pourcentage d'élèves ayant réussi dans des compétences données ou la progression d'un élève donné comme l'illustre la vidéo accessible ci-dessous,

  • durée : 00'27''
  • revue associée : N°9 - Octobre 2011

 

ou d'outils de communication, un élève pouvant se connecter à NExEv et demander à être évalué sur une compétence donnée,

 

ou d'outils plus complexes comme la génération automatique de groupes en fonction des points communs entre les élèves en terme d'acquisition de compétences.

  • durée : 00'39''
  • revue associée : N°9 - Octobre 2011

 

Autres fonctionnalités

 

NExEv offre de nombreuses autres fonctionnalités nécessaires à l'organisation d'une structure de formation :

  • gestion des utilisateurs avec des imports automatisés, pour récupérer des fichiers élèves/professeurs à partir d'un logiciel institutionnel par exemple ;

  • gestion du référentiel pour configurer ses propres compétences ou en importer ;
  • tutorat d'élèves, pour les professeurs principaux par exemple ;

  • impression des feuilles de positions d'élèves à joindre au dossier scolaire par exemple.

 

Perspectives

 

NExEv est en permanente évolution, grâce à l'échange avec les équipes pédagogiques qui l'utilisent. Son auteur, professeur de mathématique, diplômé en ingénierie informatique, a également de nombreuses autres idées qu'il implémente au cours de son temps libre. Il pense déjà à la nouvelle génération de NExEv afin de rendre l'interface encore plus intuitive et proposer des services riches d'aide à la décision et à la création d'outils de remédiation.

Pour en savoir plus

  • Le site officiel contenant de nombreuses ressources telles que de la documentation pour le collège/lycée ou encore un forum d'échange : www.nexev.org

Notes

  • 1. GNU : General Public License
  • 2. LPC : Livret Personnel de Compétences