Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Numéro 15 - Mars 2013 > Classes numériques : Arts plastiques > Des ressources en ligne, pour quels usages en arts plastiques ?
N°15 - Mars 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

Des ressources en ligne, pour quels usages en arts plastiques ?

Si le paysage numérique est d’une richesse infinie, il peut vite devenir une boîte de Pandore dès lors où l’on souhaite travailler ou faire travailler les élèves à partir de ressources numériques (notamment celles du Web auxquelles nous nous intéresserons principalement ici). Afin de réduire cet abîme, on peut se demander en premier lieu pour faire quoi, pour apprendre quoi ?

Ainsi, en arts plastiques, on peut synthétiser l’usage des Tice en trois actions principales : se documenter, créer, diffuser (ce qui, par ailleurs, renvoie à la définition des usages des Tice sur le portail national). Ces trois opérations peuvent être interdépendantes. C’est dans cette optique que les ressources proposées aux élèves doivent être choisies ou réfléchies, chacune d’elles méritant d’être interrogée dans sa fonction et sa finalité avant d’être proposée, afin que ces dernières fassent sens dans les apprentissages.

Le but de cet article n’est donc pas de viser une exhaustivité des sites de références, mais d’essayer, à travers quelques exemples précis, d’illustrer ces divers usages du numérique dans les pratiques pédagogiques des arts plastiques. Précisons également qu’il est indispensable de favoriser en premier lieu l’usage des ENT, protégeant les données personnelles des élèves. Toutes les pratiques n’y sont pas encore possibles, mais l’État tend à créer au maximum des outils propres aux pratiques d’enseignement.

Se documenter

Que cela soit dans une pratique plastique ou une recherche d’ordre historiographique, le champ du Web peut très vite devenir un labyrinthe sans issue pour l’élève livré à lui-même dans sa recherche. Ainsi, les enseignants d’arts plastiques, mais aussi ceux d’autres disciplines, peuvent constater chaque année dans les classes l’arrivée de documents à l’intérêt limité dans les travaux d’élèves, aux références absentes ou fausses, ou à une pratique du copier-coller peu productive. S’il ne semble pas souhaitable de supprimer pour les élèves l’exploration intuitive du Web (qu’ils pratiquent abondamment par ailleurs), il paraît indispensable dans cette mission de documentation de participer à leur formation dans la compréhension des informations auxquelles ils font référence, de leur utilisation et des chemins qui y mènent. Donc, si le dispositif pédagogique peut inciter à cette précision, les supports de recherche proposés le peuvent également, dès lors où ils sont limités en nombre et référencés ou ciblés en fonction de l’objectif à atteindre par l’élève, par exemple.

On peut classer en plusieurs catégories les ressources intéressant en particulier les arts plastiques, même s’il ne faut pas réduire le champ de la discipline à ces catégories : les banques d’œuvres digitalisées ou d’images numériques, les ressources de vidéos en ligne (type Youtube, Vimeo, Dailymotion, VOD payante), les sites d’analyse d’œuvres interactives, les visites virtuelles et expositions en ligne, les rubriques « éducation » des musées, les outils de recherches d’œuvres dirigées, les œuvres en ligne.

Banques d’œuvres digitalisées

Les nombreuses banques de données d’œuvres existantes facilitent aujourd’hui l’accès aux reproductions d’œuvres à travers le monde. Les images issues des institutions muséales sont généralement de qualité et permettent parfois des zooms sur des détails. Si leur consultation est gratuite, leur diffusion ou leur utilisation peuvent être soumises à des droits particuliers. Toutefois, depuis peu, des musées ont mis en place une utilisation gratuite de leurs fonds à des fins pédagogiques notamment.

Consultation gratuite et usages libres de droit

  • Rijksmuseum
    Le Rijksmuseum diffuse une collection haute définition de ses œuvres (125 000 au total), dont l’usage et le partage sont libres, et même encouragés. Libre ensuite à l’usager d’utiliser les images dans des produits dérivés payants ou des usages pédagogiques ouverts et gratuits (en anglais).
    www.rijksmuseum.nl/en/rijksstudio
  • The Walters Art Museum
    Le Walters Art Museum met en ligne près de 10 000 images d’œuvres d’art dans le domaine public, sans copyright. Elles couvrent des horizons culturels très larges : Europe et Occident bien sûr, mais aussi Japon, Chine, Inde, monde islamique. Pour l’Occident, les collections vont de la Grèce et de la Rome antique aux œuvres du xviiie siècle, en passant par la Renaissance ou le Baroque. Les documents sont exploitables en cours d’arts plastiques en toute légalité (en anglais).
    thewalters.org
  • Cranach Digital Archive
    Cranach Digital Archive (CDA) est un projet de recherche interdisciplinaire né de la mutualisation de plusieurs collections muséales et privées offrant ainsi un accès aux œuvres de Lucas Cranach (1472-1553), de ses fils et de son atelier. Le site fournit actuellement des informations sur environ 600 œuvres documentées par plus de 5 000 images et documents émanant de 80 partenaires différents. La zone de consultation est composée de deux éléments : un module de recherche sur la gauche, accompagné d’options de spécification de la requête (filtrage par date, collection, auteur, etc.), et une grille de vignettes présentant un nombre assez important d’œuvres par page. Chacune bénéficie d’une notice descriptive très détaillée. Il est possible d’afficher l’image seule et de zoomer sur une partie de la reproduction. Une exploitation gratuite des contenus à des fins pédagogiques et/ou universitaires est autorisée dans le cadre des conditions d’utilisation du site.
    www.lucascranach.org

Consultation gratuite

  • Base Joconde
    Constituées au cours des siècles, les collections des musées de France sont d’une richesse remarquable. En raison de leur abondance et de leur répartition sur l’ensemble du territoire national, elles peuvent être parfois difficiles à appréhender par le public. Aussi le ministère de la Culture et de la Communication a-t-il entrepris de mettre en œuvre un catalogue collectif des collections significatives des musées de France.
    La base Joconde regroupe près de 500 000 notices d’objets de toute nature (archéologie, beaux-arts, ethnologie, histoire, sciences et techniques, etc.) valorisées par des parcours thématiques, des zooms et des expositions virtuelles.
    www.culture.gouv.fr/documentation/joconde/fr/pres.htm
  • UbuWeb
    Site inclassable réalisé par Keneth Goldsmith (universitaire et poète américain) où l’on peut retrouver un nombre important d’œuvres cinématographiques, vidéographiques, sonores et littéraires de toutes les avant-gardes du xxe siècle. En quinze ans, ce site est devenu un incontournable de l’histoire des images en mouvement (en anglais)
    www.ubuweb.com
  • Portail 24-25, le portail des images en mouvement
    24-25 est un moteur de recherche dont l’objectif est d’améliorer et d’accroître la diffusion, la valorisation et la connaissance de différentes collections, qui jouissent déjà d’une renommée internationale et d’une parfaite complémentarité permettant de couvrir un immense corpus d’œuvres uniques qui représentent tous les grands mouvements d’avant-garde depuis les années 1920 jusqu’à la création contemporaine la plus récente.
    24-25.fr

Ressources vidéo

  • Francetv éducation
    Nouvelle plateforme de France Télévisions destinée à l’ensemble de la communauté éducative, francetv éducation propose, entre autres contenus, de courtes séquences vidéo accompagnées de documents, de dossiers ou des sites complets sur certaines thématiques. Ce site lancé en novembre 2012 remplace curiosphere.tv, la Web TV éducative de France 5, et complète l’offre proposée par lesite.tv. Il est possible de s’inscrire et de créer son espace personnel sur la plateforme, ce qui permet d’accéder aux fonctionnalités contributives de francetv éducation (commentaires, partage et publication de contenus).
    education.francetv.fr/culture-artistique
  • Lesitetv.fr
    Résultat d’un partenariat entre le SCÉRÉN et France 5, lesite.tv se positionne comme « le premier service français éducatif de vidéo à la demande ». Ce site internet propose actuellement plus de 3 100 séquences audiovisuelles « indexées aux points clés du programme scolaire » regroupées par domaine ou discipline. On y retrouve tout naturellement les enseignements artistiques. Les vidéos sont accompagnées d’un livret pédagogique téléchargeable (sur abonnement enseignant ou établissement).
    www.lesite.tv/videotheque/16-offre-etablissement/2-college/235-enseignements-artistiques
  • MoMA multimédia
    MoMA multimédia propose actuellement 86 vidéos en français présentant des œuvres majeures et de natures multiples, issues de sa collection. D’une durée de 1 à 3 minutes, ces vidéos sont idéales pour une utilisation en collège à la fois par leur côté synthétique mais aussi par leur précision.
    www.moma.org/explore/multimedia/audios/5/133

Analyses interactives

  • Decod’art
    Decod’art est un projet développé par francetv éducation qui vise à faire comprendre l’art de façon ludique et interactive. Il s’adresse en particulier aux collégiens mais aussi aux lycéens. Les contenus sont riches et accessibles grâce à une navigation claire. Parmi les numéros déjà publiés : Mystérieuse Joconde, Yves Klein, Andy Warhol.
    education.francetv.fr/recherche/?srch_new=1&motc=decodart
  • Œuvre à la loupe au Louvre
    Comment est arrivée jusqu’à nous la Victoire de Samothrace ? Que représente-elle ? Qu’est-ce que Samothrace ? Comment a-t-elle été restaurée ? Toutes ces questions, utiles pour l’histoire des arts, sont présentées de façon interactive et vivante (notamment à travers une navigation avec un effet « loupe » dans l’œuvre) par le musée du Louvre. Cette rubrique propose actuellement 13 œuvres à la loupe.
    www.louvre.fr/oal
  • Initiation au vocabulaire de l’analyse filmique
    Produit par l’établissement culturel public, Centre Images, Initiation au vocabulaire de l’analyse filmique est un site interactif qui permet de former collégiens et lycéens au langage cinématographique à partir de nombreux extraits de films appartenant au patrimoine.
    Découpé en quatre parties (images, plan, montage et son), le site propose à la fois des définitions précises mais accessibles, avec des exemples et des exercices à trous pour vérifier la compréhension de ce vocabulaire spécifique, ainsi que des extraits de séquences commentées.
    www.centreimages.fr/vocabulaire

Visites virtuelles et exposition en ligne

  • Visites de grandes expositions
    En partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture et de la Communication et le réseau SCÉRÉN, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais propose, à travers des programmes multimédias interactifs, la visite en streaming d’une grande exposition qu’elle a organisée. Ces programmes offrent aux enseignants et aux élèves des outils de découverte d’un artiste ou d’un grand sujet de l’histoire de l’art, sous la forme d’un film commenté et de contenus interactifs (analyses d’œuvres, jeux, mini-sujets, etc.). L’accès est gratuit après création d’un compte.
    www.expositions.education.fr
  • Google Art Project
    Le projet initié par Google de visite virtuelle des plus grands musées du monde est en ligne. Cent quatre-vingt-quatre lieux incontournables de la planète comme la National Gallery de Londres, à explorer par un simple déplacement de souris. Certaines œuvres sont accessibles en zoom avec des reproductions de qualité permettant d’observer des détails. Il est également possible de créer des collections personnalisées en créant un compte.
    www.googleartproject.com/fr/collections
  • La chapelle Sixtine
    Le musée du Vatican propose une reconstitution virtuelle très impressionnante de la chapelle Sixtine, réalisée par l’université de Villanova aux États-Unis. Une promenade immersive vue du point de vue d’un visiteur au sol.
    www.vatican.va/various/cappelle/sistina_vr/index.html
  • Les expositions en ligne du musée du Jeu de paume
    Le Jeu de paume soutient la création internet en présentant, sur l’espace virtuel de son site, des projets d’artistes créés spécialement pour le Web sous forme d’expositions thématiques. Le Net devient un lieu muséal pour des œuvres dans leur présentation originale. Dernière exposition en date : « Erreur d’impression ».
    espacevirtuel.jeudepaume.org
  • Les expositions virtuelles de la BnF
    À travers son site, la BnF propose un ensemble d’expositions virtuelles commentées. Abondamment illustrées, précises et interactives, ces expositions sont à la portée des élèves et concernent tant les arts visuels que la littérature et l’histoire. La galerie d’Histoire des représentations, la galerie des Arts et de l’Architecture et la galerie de Photographie intéressent en particulier notre discipline. On retrouvera à l’intérieur de ces galeries un ensemble d’expositions comme « Objets dans l’objectif », « Face à face ou l’art du portrait », « Rouge, histoire d’une couleur », et bien d’autres encore.
    expositions.bnf.fr

Rubriques pédagogiques des musées

Les musées, en particulier les grandes structures, mais pas uniquement, possèdent quasiment tous sur leur site internet un onglet « éducation ». La plupart mettent en avant les possibilités de médiation avec les classes dans les expositions, mais également des documents pédagogiques permettant aux enseignants de préparer leur sortie. Ces documents sont toutefois exploitables en classe sans obligation de sortie.

  • Beaubourg
    Le Centre Pompidou virtuel propose un ensemble comprenant actuellement 146 dossiers pédagogiques réalisés à partir des expositions ou de thématiques à partir des collections du centre. Ils passent en revue un certain nombre d’œuvres de façon synthétique à l’aune du thème traité.
    www.centrepompidou.fr/cpv/rechercher.action
  • Le musée des arts décoratifs
    Le site du musée propose un espace dédié aux ressources documentaires avec des entrées multiples : par les expositions, par les collections, par les médiums, etc.
    www.lesartsdecoratifs.fr/francais/arts-decoratifs

Outils de recherches dirigées dans le domaine de l’histoire de l’art

  • Histoire des arts, culture.fr
    Ce site, proposé par le ministère de la Culture à partir des programmes scolaires mis en place par l’Éducation nationale, regroupe près de 5 000 ressources commentées pour l’enseignement de l’histoire des arts : dossiers pédagogiques, expositions virtuelles, vidéos, etc., ainsi que des repères chronologiques par domaines artistiques (architecture, bande dessinée, littérature, jardins, musique, peinture, théâtre, etc.).
    www.histoiredesarts.culture.fr
  • L’histoire par l’image
    L’histoire par l’image propose un large choix d’œuvres et de documents qui illustrent ou évoquent un événement, un thème, un phénomène historique se situant entre 1643 et 1945. Ces dessins, peintures, gravures, sculptures, photographies, affiches et objets divers sont analysés dans un texte de 2 000 à 5 000 caractères. Loin d’être une simple notice descriptive, chacune des contributions s’efforce de cerner les œuvres ou les documents sous le double regard de l’histoire et de l’histoire de l’art. Elles se présentent sous deux formes distinctes : l’étude simple porte sur une seule œuvre isolée ou l’étude comparative cerne deux, trois voire quatre œuvres ou documents de manière simultanée. Cet outil s’adresse à la fois aux élèves et aux enseignants.
    www.histoire-image.org
  • Panorama de l’art
    Pour accompagner l’enseignement de l’histoire des arts à l’école, le secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais se sont associés pour créer un site pédagogique, accessible à tous. Bénéficiant d’un fonds riche de plus de 55 000 images, de conférenciers spécialistes en histoire de l’art et d’un savoir-faire reconnu en édition multimédia, la Rmn-Grand Palais a cherché à rendre accessible une partie de son fonds en s’appuyant sur les programmes afin qu’enseignants et élèves de tous niveaux puissent trouver une information adéquate à leurs besoins. Une navigation simple et efficace permet d’entrer par thématique ou par époque, donnant accès à des œuvres de référence commentées. Une rubrique en fin d’article permet de prolonger la recherche sur d’autres sites. À noter également la présence d’un glossaire définissant le vocabulaire spécifique.
    www.panoramadelart.com

Œuvres en ligne

Les œuvres construites pour une diffusion en ligne sont nombreuses, les artistes multimédias étant aujourd’hui certainement tout aussi nombreux que les sculpteurs ou les peintres.

  • Culture Lycée
    Culture Lycée est un outil destiné à développer l’accès à la culture et la vie culturelle de l’établissement, transmettre une culture commune à tous les lycéens et leur donner envie d’aller à la rencontre de la culture dans tous les lieux où elle s’exprime.
    Les lycéens qui le souhaitent pourront préparer, en étroite collaboration avec le professeur « référent culture » de leur établissement, les séances et les débats, en s’appuyant sur des ressources pédagogiques créées en partenariat avec le Centre national de documentation pédagogique et France Télévisions. Les droits des œuvres qui y sont proposées sont négociés. Des outils de travail collaboratifs et les fonctionnalités du réseau social de Culture Lycée permettront aux lycéens d’échanger, de préparer et de débattre sur les films, captations ou documentaires qu’ils auront choisi de projeter.
    www.culturelycee.fr

Créer

Pour une pratique plastique numérique (dessin, retouche photographique, montage vidéo, etc.), il est aujourd’hui possible de se procurer les principales ressources logicielles via un téléchargement gratuit ou payant. Certains de ces logiciels sont proches de pratiques traditionnelles ou préexistantes (comme Gimp ou Movie Maker), ou des outils générant de nouvelles pratiques plastiques accessibles à des élèves du secondaire (plus rares, comme Alchemy). Mais le Web est également un lieu de recherche quasiment illimité d’images pouvant s’insérer dans des travaux d’ordre numérique et/ou dans une pratique plus traditionnelle.

Banques d’images

Les banques d’archivage et d’échanges d’images se sont développées très rapidement ces dernières années à l’instar des réseaux sociaux. Les plus importantes appartiennent à de grands groupes : Yahoo (Flickr), Google (Picasa) ou Facebook (Instagram), pour ne citer que les plus célèbres. Si les images ne sont pas toutes libres de droits, ces banques donnent la possibilité aux élèves d’utiliser celles publiées en Creative Commons, disponibles parfois dans plusieurs résolutions. Les recherches se font par mots clés.

  • Flickr
    Cette plateforme de publication et de partage photographique permet une publication des images en Creative Commons. Ainsi, elles sont disponibles au téléchargement et à l’utilisation notamment au sein d’une classe, faisant de Flickr une des plus grandes bases de données photographiques libres de droits au monde.
    www.flickr.com
  • Picasa
    Plateforme en ligne de stockage d’images pour un partage avec d’autres utilisateurs, Picasa propose aussi la retouche d’image à partir de filtres ainsi que le redimensionnement des images pour une diffusion via Google+.
    picasa.google.com
  • Instagram
    Cette plateforme de diffusion d’images photographiques offre en premier lieu la possibilité de retouches avec l’application de filtres puis une publication en ligne sur son site ou d’autres comme Facebook, Twitter ou Tumblr. Disponible pour Androïd ou Apple.
    instagram.com

Ressources logicielles

  • Sialle
    Le Service d’information et d’analyse des logiciels libres éducatifs (Sialle) vise à offrir aux enseignants des informations sur l’offre en matière de logiciels libres éducatifs. On y trouve notamment des logiciels pour la pratique plastique numérique, testés en classe par des enseignants.
    www.cndp.fr/sialle
    Deux exemples issus de Sialle :
    • Gimp
      Logiciel gratuit de traitement d’image bitmap très complet (dessin, retouche, animation, etc.) avec une interface légèrement différente de celle d’Adobe Photoshop : interface paramétrable, gestion de différents calques, outils de détourage avancés, outils de rotation, dimensionnement, perspective, motifs animés et gestion des animations avec, en plus, la possibilité de générer des fichiers mpeg par l’utilisation d’un programme externe. Toutefois, il existe des outils plus simples pour aborder certaines notions avec des élèves.
      www.cndp.fr/sialle/resultat_rech_simple.php
    • Alchemy
      Logiciel gratuit, Alchemy propose un abord du dessin vectoriel un peu différent des autres logiciels, et ce parce qu’il est lié à une exploration aléatoire et expérimentale des formes générées. Pas de retour en arrière ni d’enregistrement, seule une exportation est possible. Il est donc à utiliser plutôt comme un carnet de croquis numérique de dessin expérimental. Outil décomplexant pour les élèves dont l’approche du dessin traditionnel est difficile, il peut être un tremplin vers d’autres logiciels de dessin. L’ergonomie simple permet une acquisition rapide de l’outil.www.cndp.fr/sialle/resultat_rech_simple.php

Voir aussi l’article « Alchemy et Inskape, une poïétique numérique » dans le numéro 15 de l’École numérique.

Diffuser

L’ultime maillon du processus pédagogique en arts plastiques est le problème de la présentation. Avec les évolutions pédagogiques de la discipline, la question est de plus en plus importante, mais aussi son ouverture sur des pratiques diverses, sa qualité à faire penser les productions plastiques en tant que processus, des pratiques et des dispositifs se situant aussi dans un rapport à l’espace, au lieu et au temps. En l’occurrence, la pratique plastique est tournée vers autrui, et cette présentation engage des formes et des contextes variés de réception qu’il convient d’étudier aussi en les expérimentant. C’est une question majeure que les outils numériques renouvellent en offrant aux enseignants et aux élèves des possibilités inédites. Qu’il s’agisse de la présentation d’un document interactif ou non, enseignant et élèves sont contraints aux mêmes nécessités de mise en forme. Par ailleurs, le Web fournit de multiples solutions de diffusion des travaux plastiques à l’extérieur de la classe (intranet d’établissement ou Internet via les réseaux sociaux, les blogs ou les sites d’établissement). Le Net peut aussi servir de pratiques d’échanges collaboratifs à l’intérieur d’un même établissement ou à distance.

Mise en forme de documents

  • Prezi
    Considéré comme une alternative à PowerPoint, Prezi est un logiciel qui permet de concevoir des présentations aux rendus professionnels. Il s’agit d’une application gratuite en ligne qui donne la possibilité de créer des présentations non linéaires aux transitions dynamiques. De nombreux formats sont intégrables dans les documents Prezi, qu’ils soient fixes ou animés.
    prezi.com
    Voir également l’article « Prezi, logiciel de présentation » dans ce même numéro de l’École numérique.
  • Images Actives
    Développé par le CRDP de l’académie de Versailles, Images Actives est un outil qui associe les différentes parties d’une image à une description. Il permet de transformer un schéma statique en une animation interactive. À chaque détail sont associés un titre et un texte. L’utilisateur mène une expérience de découverte interactive, qu’il fasse apparaître les textes au fil de son exploration de l’image ou qu’il voie chaque détail se distinguer à mesure qu’il consulte les textes. Images Actives est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
    images-actives.crdp-versailles.fr

Échange de documents

  • Dropbox
    Dropbox est un service de stockage et de partage de copies de fichiers locaux en ligne. Il est possible d’installer un logiciel en local, pour gérer ses fichiers, ou travailler exclusivement en ligne, à partir d’un navigateur internet. Si l’usage est gratuit et existe sur toutes les plateformes système, il est néanmoins nécessaire de s’inscrire dans le réseau Dropbox.
    www.dropbox.com
  • Pearltrees
    Pearltrees est un service gratuit qui permet à chacun d’organiser et de partager ce qu’il aime dans Internet. Suivant la logique du content curation (faire ressortir le meilleur contenu du Web), ce moteur de recherche communautaire repose sur l’idée que la multiplication des contenus de natures diverses (blogs, vidéos postées, Tweets, etc.) rend nécessaire une organisation nouvelle d’Internet, d’inspiration plus sémantique. Il permet à des élèves de travailler à distance avec d’autres pour des échanges plastiques ou documentaires. Le réseau d’utilisateurs de Pearltrees s’étend aujourd’hui à de nombreux pays.
    www.pearltrees.com
  • Le portail national de ressources pour les arts plastiques – Éduscol
    Développé par Éduscol, en partenariat avec le CNDP, le portail national de ressources Arts plastiques – Éduscol propose de retrouver toute l’actualité de la discipline, les textes officiels, des informations liées au métier d’enseignant, à la didactique des arts plastiques ou à l’orientation des élèves dans les filières artistiques notamment. C’est un outil indispensable pour les enseignants d’arts plastiques et un lieu d’information utile pour les familles et les collègues des autres disciplines.
    eduscol.education.fr/arts-plastiques
  • Siene – Arts plastiques
    Siene (Service d’information sur l’édition numérique éducative) est une offre structurée de ressources éditoriales issue de l’opération « Une clé pour démarrer », qui a pris fin en 2011 et qui consistait à distribuer une clé USB de ressources aux néotitulaires de chaque discipline afin de sensibiliser les nouveaux enseignants aux usages des Tice.
    Siene propose des contenus structurés extraits de cette clé qui ont été maintenus pour l’essentiel en l’état, avec mise à jour. Ils continueront à être mis à jour régulièrement.
    www.siene.fr/artsplastiques

 

Olivier CORNU 
Professeur d'arts plastiques
Expert numérique pour les arts plastiques à la DGESCO A3
Responsable éditorial du portail national des arts plastiques - Eduscol