Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Une semaine avec les twittclasses
N°16 - Juin 2013

Actualites

Du mercredi 20 au vendredi 22 novembre 2013

Educatec-Educatice : salon professionnel de l'éducation

Mercredi 11 et jeudi 12 décembre 2013

Les boussoles du numérique

Recherche

Recherchez sur le site

Newsletter

S'inscrire à la lettre d'information L'École numérique

La librairie en ligne de l'éducation
Agence nationale des usages TICE

Une semaine avec les twittclasses

type : NUMERO 8 - Juin 2011, N°8 - Enseigner avec les réseaux sociaux, THEME N8 R2 - Enseigner avec les réseaux sociaux, N°8 - Article

date :

lieu :

plus d'infos :

En congé formation cette année, je passe beaucoup de temps sur mon ordinateur pour rédiger un mémoire de recherche et j’en profite pour suivre de près les enseignants qui utilisent Twitter avec leurs élèves, cela pourrait être un travail à temps plein tellement il se passe de choses ! En voici un petit aperçu, très incomplet…

Dimanche :

Je vois passer quelques messages de Laurence Juin pour ses élèves de lycée professionnel : « Soyez curieux : découvrez la situation au Japon (séisme et tsunami) sur le site info de France2 », il y a aussi Jean-Roch Masson et Evelyne Roy-Dirringer qui discutent de ce que leurs élèves de CP vont pouvoir partager sur Twitter durant la prochaine semaine, une énigme mathématique, des réflexions philosophiques, des définitions de nouveaux mots, voire tout cela s’ils en trouvent le temps !

Lundi :

Les CP de Jean-Roch à Dunkerque ouvrent le bal comme tous les matins avec l’éphéméride : « Bonjour aujourd’hui nous sommes lundi 14 mars et bonne fête à toutes les Mathilde. #Manon », puis ils reprennent leur partie d’échecs avec les élèves de cycle 3 d’Amandine Terrier dans le Jura. On dirait que les CP reprennent le dessus, il faut dire qu’Emmanuel Gunther, prof de maths à Lille, les conseille.
Le soir, Annie Sentiers prof de français au Québec , nous retweete1 les travaux de ses élèves qui chaque semaine produisent un texte de 140 caractères en suivant une consigne et des contraintes. Ces textes courts sont un régal, vite j’envoie un tweet pour les complimenter.

Mardi :

Á 10 heures j’ai rendez-vous avec les sixièmes d’Emmanuel (le prof de maths qui donne des conseils aux joueurs d’échecs) pour une « twitterview2 » à propos de mon travail sur les problèmes ouverts, ils me posent des questions, j’y réponds, je leur propose un problème à chercher pour notre prochain rendez-vous, ces échanges donneront lieu à un article dans « Le Colvert » leur journal de classe. Plus tard un petit groupe d’élèves de maternelle de Colmar qui travaille avec David Hébert, enseignant en RASED, tweete la photo d’un panier rempli d’objets en nous demandant ce qu’ils ont de pareil. Je vois des bouteilles en plastique, des feutres… je suggère qu’ils ont tous un bouchon. Á partir d’objets en apparence très différents, ces élèves en difficulté d’apprentissage apprennent à repérer leurs points communs et constituent ainsi un « petit dictionnaire des pareils ».

Mercredi :

Relâche ? Non pas du tout, les écoliers belges ont classe. Les élèves de Philippe Reale travaillent avec Anh Tuan, étudiant passionné de sciences de Montpellier ; la question du jour est de savoir ce qu’il se passe quand on met un bonbon dans une bouteille de coca. Les hypothèses et questions fusent, des photos des schémas proposés par les élèves apparaissent, la séance a l’air très animée !

Jeudi :

Les premières bac pro compta de Laurence à La Rochelle avancent leur projet tweetfemme ; ils correspondent avec une tweeteuse et doivent rédiger chacun un portrait. Les CP d’Evelyne ont trouvé une réponse à l’énigme mathématique des CP de Jean-Roch et les élèves de moyenne section de Madame Corinne nous expliquent comment fabriquer de la pluie. Le groupe qui travaille avec David me répond que non, tous les objets n’ont pas un bouchon car il y a des livres sur la photo. Il donne un indice supplémentaire : « si ce n’était pas trop grand on aurait aussi pu ajouter une porte ». Je tweete aussitôt ma réponse « on peut les ouvrir et les fermer », ça marche aussi pour les livres, et cette fois-ci « j’ai bon ! »

Vendredi :

« Laissez passer le p’tit Rémi, il va se déguiser en souris », les CP dunkerquois écrivent sur le carnaval, les cycles 3 de Crotenay tweetent une carte mentale sur les triangles et sollicitent notre avis sur leur projet de loi pour leur participation au Parlement des Enfants, pendant que le projet twettfemme des lycéens de la Rochelle se termine, les premiers portraits sont publiés. Á 16h20 Les CP d’Evelyne clôturent leur semaine de travail en nous souhaitant un bon week-end.

Samedi :

C’est plutôt calme, il y a quand même les  terminales L de Delphine Regnard qui travaillent sur de Gaulle, ils sollicitent notre participation : « Sondage en lien avec le #BacL : pour vous c’est quoi/ c’est qui de Gaulle ? Réponse avec un lien vers ce qu’il représente pour vous SVP ! », le compte Twitter de la Fondation Charles de Gaulle leur donne des informations utiles pour leur travail.  L’après-midi, Emmanuel, Jean-Roch et Laurence envoient des messages à leurs élèves leur rappelant qu’ils seront absents la semaine prochaine car invités à Moscou au forum européens des enseignants innovants pour présenter leur travail. J’ai hâte de suivre leurs aventures la semaine prochaine, sur Twitter évidemment !

Stéphanie de VANSSAY
Enseignante spécialisée en RASED

Pour en savoir plus sur les Twittclasses francophones un site les recense : http://twittclasses.posterous.com/


1 retransmettre un message reçu à ses abonnés
2 Interview en utilisant Twitter

 

Autres actualités