Baccalauréat cinéma - L'homme à la caméra

Vous êtes iciBaccalauréat musique > Le timbre > Deux chansons sur le timbre Daignez m’épargner le reste
Baccalauréat musique

Deux chansons sur le timbre Daignez m’épargner le reste

L’ariette « Dans cette maison à quinze ans », issue de l’opéra-comique Les Visitandines composé en 1792 par François Devienne, décrit un quiproquo digne du meilleur Marivaux.

Le Chevalier Piis et Pierre-Jean Béranger se sont emparés de cet air, l’un pour dénoncer le sort des Noirs, l’autre pour raconter le destin de la vie d’une femme. Chez Piis, la lamentation individuelle se fait lamentation collective tandis que Béranger associe subtilement l’ascension physique des marches à la déchéance sociale qu’elle symbolise.

L’analyse musicale de ce timbre au travers de ces deux chansons pourrait aussi bien s’intituler : « du bon usage d’une mélodie descendante ».

Visualiser la vidéo

Interview de Serge Hureau. Analyse musicale d’Olivier Hussenet (chant) et Cyrille Lehn (piano). Novembre 2008 © CNDP.