Référentiel de compétences pour les ENAF

Référentiel de compétences pour les ENAF

Introduction

Quels contenus doit-on enseigner dans les classes d’initiation ? Quelles compétences, quelles capacités et connaissances doit évaluer l’enseignant de Clin ? Autant de questions légitimes auxquelles des enseignants de Clin de l’Essonne ont souhaité s’atteler dans le cadre de deux stages départementaux proposés par le Casnav.

Objectif

 Les élèves nouvellement arrivés en France (Enaf) doivent à la fois acquérir des compétences de communication mais aussi des compétences qui leur permettent de profiter au mieux des apprentissages scolaires dispensés dans les classes ordinaires qu’ils devront rapidement intégrer. Dans ce contexte, concevoir un référentiel de compétences en français langue seconde (FLS) pour ces élèves dans la triple perspective d’apprendre, d’enseigner et d’évaluer, conduit à se référer : 

  • au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), 
  • aux programmes de l’école primaire,
  • au Socle commun de compétences et de connaissances, 
  • aux programmes des langues étrangères à l’école primaire. 

 Élaboration des outils

La réflexion a porté sur les contenus possibles d’un référentiel de compétences en FLS pour enseigner aux Enaf. Une analyse des points forts et des limites des livrets d’évaluation utilisés par les enseignants de Clin a permis alors de dégager les lignes directrices des travaux à mener. 

Les programmes de l’école primaire, le socle commun de connaissances et de compétences, les programmes des langues étrangères et le Cadre européen commun de référence pour les langues ont constitué les principaux documents de travail et d’appui. 

Deux temps forts, un premier stage en 2006 puis un deuxième en 2007, ainsi que divers travaux de recherche et de rédaction en dehors de ces temps institutionnels ont permis aux groupes de travail d’avancer dans leur réflexion et d’aboutir à la réalisation de trois outils. 

Le changement des programmes de l’école primaire en 2007 a été pris en compte dans la deuxième phase des travaux. 

Par ailleurs, le contenu des documents est en adéquation avec les nouveaux programmes de l’école primaire de 2008.