Vademecum

Vous êtes iciVille-École-Intégration > Réalités et pratiques > Vademecum > Travailler en partenariat
Vademecum

Travailler en partenariat

S’il est un domaine dans lequel l’Éducation Nationale ne peut se passer de travailler avec des partenaires, c’est bien celui de la scolarisation des jeunes nouvellement arrivés en France et des enfants du voyage. En effet, si l’enjeu de leur intégration  passe évidemment par la maîtrise de la langue, cela ne constitue qu’une étape incontournable parmi d’autres : citons pour exemple l’appropriation du fonctionnement et des codes de la société d’accueil, l’information sur les règlements administratifs et sanitaires, le travail sur le projet personnel de l’élève et son orientation etc. Un certain nombre d’instances interviennent à un moment ou un autre auprès des jeunes pour précéder, accompagner, relayer leurs enseignants.

I PARTENAIRES de l'ÉDUCATION NATIONALE

La Mission Générale d'Insertion de l'Éducation Nationale, MGIEN

Elle a pour mission de réduire le nombre de sorties sans qualification du système éducatif, et de préparer les élèves de plus de seize ans sans solution à une qualification reconnue en vue d'une insertion sociale et professionnelle adaptée.. Elle accueille dans des modules linguistiques en alternance des élèves sortant de  CLA ou nouvellement arrivés dont les difficultés linguistiques ne permettent pas encore d’accéder à une formation qualifiante ou diplômante. Elle leur propose des modules de renforcement linguistique en alternance (école et l’entreprise)
A l’issue de cette formation, chaque jeune selon son profil s’orientera vers une filière individualisée. : poursuite d’études au sein de l’éducation nationale, ou formation en apprentissage, ou aiguillage vers les missions locales, ou emploi direct.. . A ce titre, la MGIEN est un partenaire très actif des formateurs des CASNAV et des équipes éducatives.
Site : http://eduscol.education.fr

Les Centres d'Information et d'Orientation (CIO)

Ils dépendent du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Au nombre de 600, ils sont implantés sur l'ensemble du territoire.
Le rôle des CIO consiste à favoriser tout particulièrement * l'accueil de tout public et en priorité des jeunes scolarisés et de leur famille * l'information sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions * le conseil individualisé.
Leur connaissance approfondie du système scolaire et de ses débouchés en fait des auxiliaires précieux pour les élèves nouvellement arrivés en France et leurs enseignants.
Site : http://www.education.gouv.fr/cid160/lieux-information.html

Le Centre National de Documentation Pédagogique, SCEREN-CNDP, établissement sous tutelle du ministère de l'Education Nationale

Démultiplié dans ses réseaux de Centres Régionaux (CRDP) ou Départementaux (CDDP), le CNDP est un partenaire incontournable en ce qui concerne tout ce qui a trait à la documentation et à la publication d’ouvrages pédagogiques. En particulier son centre de ressources Ville Ecole Intégration, VEI, (anciennement Migrants-Formation) couvre trois domaines :
* L'intégration (immigration, accueil, scolarisation et intégration des élèves nouvellement arrivés en France et des enfants du voyage ; relations interculturelles) 
* L'éducation (éducation prioritaire, lutte contre l'échec scolaire, vie scolaire, prévention des violences, mais aussi alphabétisation, lutte contre l'illettrisme, insertion sociale et professionnelle des jeunes et des adultes de bas niveau de qualification, des réfugiés… )
* La politique de la ville et les questions urbaines dans les relations qu’elles entretiennent avec l’éducation.
VEI possède un Centre de documentation comprenant environ 5000 ouvrages et 250 abonnements périodiques sur les questions liées à l’immigration, à l’insertion sociale et professionnelle et à la formation des publics en difficulté, intégration, politique de la ville, illettrisme, relations interculturelles.
A noter : Une collection d’outils pédagogiques pour l’alphabétisation et la lutte contre l’illettrisme.
Site : www.cndp.fr/vei/ qui permet de consulter une base de données bibliographiques d’environ 23000 références, 2900 adresses d’organismes sur l’intégration, l’éducation et la formation des publics en difficulté.

Le Centre International d'Etudes Pédagogiques, CIEP

Le Centre international d’études pédagogiques est un établissement public du Ministère français de l’Education nationale. Il contribue à la mise en œuvre de la politique internationale de ce ministère dans deux domaines : les langues et l’éducation. Dans le secteur de la langue française, le CIEP joue un rôle de structure d’appui et de pôle de référence pour le français langue étrangère, le français langue seconde et langue d’enseignement. Dans le secteur de l’évaluation et certifications, le CIEP a la responsabilité de la gestion administrative et pédagogique des diplômes nationaux de français langue étrangère (DILF-DELF-DALF) et du Test de connaissance du français (TCF).
 Depuis le 1er septembre 2005, la Commission Nationale propose une version du DELF destinée à un public adolescent scolarisé : le DELF scolaire. Cette opération a été élargie au territoire national français depuis 2006 : les élèves nouveaux arrivants se voient désormais proposer officiellement un diplôme aligné sur les 4 premiers niveaux du Cadre Européen Commun de référence pour les langues (A1/A2/B1/B2). Chaque diplôme correspond à l'un des quatre premiers niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues. Pour chaque niveau une série d'épreuves évalue les compétences de communication : compréhension et production écrites et orales, et capacités d'interaction.
A signaler : une Bibliographie très complète de Français, langue seconde sur le site du CIEP.
Site : http://www.ciep.fr

Le Centre National d’Enseignement à distance, CNED    

Établissement du ministère de l’éducation nationale, le CNED conçoit ses cours dans le respect des programmes officiels. Il s’adresse aux élèves relevant de l’instruction obligatoire, et aussi aux jeunes de plus de 16 ans.
L’enseignement à distance peut permettre aux jeunes nouvellement arrivés en France de poursuivre l’étude de leur première langue de scolarisation dans leur pays d’origine (arabe, portugais, chinois, russe etc.) , si cette langue n’est pas enseignée dans l’établissement ou dans un établissement voisin.
D’autre part, le CNED propose aux jeunes de 12 à 16 ans en situation d’analphabétisme ou d’illettrisme des cours adaptés, à partir d’une série de tests d’évaluation accessibles sur le site.
Enfin, le CNED a développé des cours tout particulièrement ciblés à l’intention des enfants du voyage non sédentaires, ainsi qu’un système d’accompagnement scolaire fondé sur le tutorat.
Site : http://www.campus-electronique.tm.fr/GensDuVoyage

II PARTENAIRES EXTERIEURS A L’EDUCATION NATIONALE

L’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (ex ANAEM)

Crée en 2009, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) regroupe l’ensemble des compétences de l’Agence Nationale de l’Accueil des Étrangers et des Migrations (ANAEM) (à l’exclusion de l’emploi des Français à l’étranger) et une partie des missions de l’Agence pour la Cohésion Sociale et l’Égalité des Chances (ACSE).
L’OFII est désormais le seul opérateur de l’État en charge de l’intégration des migrants durant les 5 premières années de leur séjour en France.
Sa création répond à un objectif stratégique : conforter, par un pilotage unique sous la tutelle du Ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité Nationale et du Développement Solidaire, la politique d’accueil et d’intégration des étrangers.
L’OFII a en outre pour missions la gestion des procédures de l’immigration professionnelle et familiale, la gestion du dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile, celle des aides au retour et à la réinsertion participant au développement solidaire, ainsi que la lutte contre le travail illégal.
Dans ce cadre, il travaille avec tous les acteurs institutionnels en France et à l’étranger, préfectures, postes diplomatiques et consulaires, afin d’apporter la meilleure offre de service aux publics migrants et aux employeurs d’étrangers en situation régulière.
Site : http://www.ofii.fr

 

L’Aide sociale à l’enfance, ASE, désigne l’ensemble des dispositifs institutionnels de protection de l’enfance.

Depuis 1983, cette mission de service public est confiée aux Conseils Généraux des départements. L’ASE est un service du département, placé sous l'autorité du président du Conseil général et dont la mission essentielle est de venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance.               

L’Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances, ACSE

L’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (l’Acsé) est un établissement public national à caractère administratif, chargé de mettre en œuvre les orientations gouvernementales en matière de politique de la ville, d’intégration, de lutte contre les discriminations et d’égalité des chances.
L’ Agence développe des actions de soutien à l’intégration des personnes immigrées ou issues de l’immigration qui résident en France. Elle concourt à la lutte contre les discriminations liées à l’origine et développe des programmes en faveur de l’égalité des chances et la diversité. On trouvera les différents axes d’intervention de l’ACSE sur son site.
http://www.lacse.fr

Milieu associatif

Les associations auxquelles élèves, familles et enseignants peuvent avoir recours sont trop nombreuses pour être citées. Bien implantées localement, elles constituent l’interface reconnue pour des questions aussi diverses que * la traduction * la médiation (dans certains départements, des médiateurs tiennent une permanence au sein de l’établissement scolaire) * l’insertion professionnelle * l’aide juridique * l’aide sociale * l’aide psychologique…
Leurs coordonnées se trouvent après des Mairies ou des Conseils Généraux. Citons en particulier  la FNASAT- Gens du Voyage, Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage. Cette fédération résulte de l'union en 2004 entre l'association Études Tsiganes et les fédérations d'associations Unisat (Union nationale des institutions sociales d'action pour les Tsiganes), et Unagev (Union nationale pour l'action auprès des Gens du voyage).
La FNASAT fédère plus de 80 associations et organisations de la France entière.
Site : http://www.fnasat.asso.fr

ISM Interprétariat

Créée en 1970, "ISM Interprétariat" (Inter Service Migrants - Interprétariat) est une association à but social et non lucratif.
ISM Interprétariat a pour objet de favoriser la communication et la rencontre entre Français et étrangers de langues et de cultures différentes.
Elle propose des activités d'interprétariat et une information sur la législation des étrangers. Ces prestations sont adaptées aux populations étrangères et aux services publics
Site : http://www.ism-interpretariat.com